Evaluation de la dépression dans une enquête en population générale

X. BRIFFAULT, Y. MORVAN, P. GUILBERT, F. BECK BEH, Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2008, N°35-36, pages 318-321. Bibliographie

On parle de 3 millions de personnes touchées chaque année en France par la dépression. Ce chiffre est obtenu à partir d’enquêtes épidémiologiques en population générale. Le Baromètre santé en est une, réalisée par l’INPES tous les cinq ans et comportant un module thématique portant sur la santé mentale. La définition des troubles dépressifs se fait à partir du DSM (manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) d’origine américaine. La dépression dont il est question dans ce Baromètre santé est un trouble dépressif majeur (TDM) qui se caractérise par un épisode dépressif majeur (EDM) conjuguant des critères positifs symptomatiques, de durée, de retentissement ou de souffrance, non expliqués par un deuil non pathologique de moins de deux mois. Pour évaluer le TDM en population générale, on peut utiliser une version abrégée du CIDI (Composite International Diagnostic Interview) développé par l’OMS et utilisable par des enquêteurs non spécialisés et pouvant être administré par téléphone en dix minutes. Le Baromètre santé 2005, section mentale a été réalisé auprès de 15 000 personnes âgées de 12 à 75 ans, avec un taux de réponse global de 42,1%. « La prévalence des symptômes dépressifs subsyndromiques s’élève à 19% ; 7,8% des personnes ont présenté un EDM dont 4,2% un EDM d’intensité moyenne et 3,2% un EDM sévère. 48% des personnes qui ont présenté un tel épisode au cours des 12 derniers mois en ont eu au moins deux. 15% présentent un trouble chronique ». Ces résultats confirment la problématique de santé publique que représentent ces troubles dépressifs caractérisés et montrent l’intérêt d’une campagne nationale d’information.

09B0127

(publié le 21 janvier 2009)