Facteurs de risque de conflits interpersonnels au travail

Risk factors for interpersonal conflicts at work L. DE RAEVE, N. JANSEN, P. VAN DEN BRANDT, R. VASSE, I. KANT Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2008, vol.34, n°2, p. 96-106. Bibliographie

Le but principal de cette enquête hollandaise était d’identifier les facteurs de risque liés au travail pour la survenue de conflits interpersonnels au travail.

Les données longitudinales issues de l’ Enquête de Cohorte de Maastricht sur la « fatigue au travail » (n=9 241) ont été utilisées. Après que les répondants qui signalaient un conflit interpersonnel au départ eussent été exclus, des analyses par régression logistique ont été utilisées pour déterminer le rôle de plusieurs facteurs de risques liés au travail au départ dans la survenue d’un conflit avec des collègues ou des supérieurs hiérarchiques après une année de suivi.

Des demandes psychologiques professionnelles plus élevées, des niveaux plus élevés d’ambiguïté de rôle, la présence de demandes physiques, des demandes musculo-squelettiques plus élevées, un environnement physique professionnel médiocre, le travail posté, le dépassement d’horaire, et des niveaux plus élevés d’insécurité de l’emploi prédisaient significativement la survenue d’un conflit à la fois avec un collègue et un supérieur hiérarchique. Des niveaux plus élevés de satisfaction professionnelle, de gratification monétaire et de manifestation d’estime protégeaient significativement contre la survenue à la fois d’un conflit avec un collègue et d’un conflit avec un supérieur hiérarchique. Des niveaux plus élevés de latitude décisionnelle et davantage d’opportunités de carrière protégeaient aussi significativement contre la survenue d’un conflit avec un supérieur hiérarchique.

En conclusion, plusieurs facteurs dans l’environnement de travail étaient en relation avec la survenue de conflits interpersonnels au travail. Etant donné les conséquences plutôt graves des conflits interpersonnels au travail en ce qui concerne la santé et le bien-être, les facteurs de risque observés peuvent servir de point de départ pour une prévention effective et des stratégies d’intervention sur le lieu de travail.

09A0104

(publié le 3 février 2009)