Comment construire ensemble un Projet de Service pour répondre aux besoins en Santé au travail ?

48e journées Santé-Travail du CISME* Paris, 18-19 octobre 2011

Compte rendu : docteur Brigitte BIARDEAU, ACMS

*Centre Interservices de Santé et de Médecine du travail en Entreprise

Conclusion

L’attente en termes de santé est importante. De fait, la pénurie de médecins du travail impose le changement.
Le projet de Service et sa contractualisation sont probablement un bon moyen pour initier cette mutation. Le projet de Service est inscrit dans les textes mais il laisse de la souplesse. Il ne peut exister de projet unique mais au contraire une multitude de projets, fonction des zones territoriales et des populations visées. Si les Projets visent tous le même objectif : la préservation du Capital Santé au travail, ils proposent des moyens différents
Il faut un cadre fédérateur qui vise à mobiliser l’ensemble des acteurs. Créer du lien crée du sens. Devant les équations impossibles, il faut une logique d’actions collectives planifiées et évaluables.
Au terme d’une l’analyse des besoins, Il doit mettre les actions en lisibilité au nom de l’intérêt collectif.
Il requiert un temps d’échange et de construction, la mention d‘un objectif et des moyens de gestion.
Sa mise en place nécessite un pilotage attentif aux réalités rencontrées et doit s’appuyer sur une méthodologie appropriée et des formations adaptées.
Il doit allier la rigueur pour atteindre l’objectif fixé et la souplesse pour s’adapter aux évènements et aux aléas.

Toutes les communications des Journées sont disponibles à l’adresse suivante : http://www.cisme.org/info/cisme.php