Comment construire ensemble un Projet de Service pour répondre aux besoins en Santé au travail ?

48e journées Santé-Travail du CISME* Paris, 18-19 octobre 2011

Compte rendu : docteur Brigitte BIARDEAU, ACMS

*Centre Interservices de Santé et de Médecine du travail en Entreprise

La nécessité d’une analyse territoriale des besoins en santé au travail.

Emmanuel VIGNERON, Professeur d’Aménagement Sanitaire, Université Paul Valéry, Montpellier

2009 est bien l’année de la fracture territoriale, illustrant tout à la fois la France des fragilités et des dynamismes. Se côtoient alors une France « métropolisée » (où vivent en majorité des populations jeunes) et une France rurale (dont la population âgée ne cesse d’augmenter).
Concomitamment, on évolue vers une médecine plus spécialisée avec des exigences croissantes de qualité. Ces mutations s’inscrivent dans un contexte de crise des finances publiques, de crise de la Sécurité sociale, de crise industrielle et de vieillissement de la population.

Parallèlement, l’orateur note qu’il n’y a plus de région en bonne santé. Des inégalités de santé s’aggravent indéniablement dans les cantons français, touchant tous les segments de l’offre de santé et correspondant aux inégalités dans l’offre de soins. L’hôpital doit être plus que jamais garant de la continuité territoriale des soins de santé.
Pour tenir compte de toutes les particularités territoriales, il est nécessaire d’acquérir de très nombreuses sources de données localisées et de maîtriser leur analyse statistique et cartographique. L’idée maîtresse est bien celle de la réponse aux besoins. Il faut donc impérativement prendre en compte les territoires dans les politiques de santé. La loi ne définit-elle pas « un contrat d’objectifs et de moyens établi en fonction des réalités locales » ?

Il ne faut pas, a rappelé l’orateur, « attendre de découvrir le Graal des données parfaites, ce qui compte, ce n’est pas le Graal, mais sa quête »).