Démarche d’aide à l’évaluation de l’exposition du rachis aux vibrations chez des conducteurs de chargeuses en carrière

Sébastien FREIS (Technicien HSE), Rémi PETITFOUR (Responsable de pôle Sécurité au travail), Patrick SOUFFLOT (Médecin du travail), Céline ZIND (Ergonome), ACMS
www.acms.asso.fr

Cet article a fait l’objet d’une communication orale lors des 33èmes Journées de Santé au Travail dans le BTP, Limoges, 27-29 mai 2015.

Résumé

L’objectif de cette étude était d’accompagner et de conseiller les dirigeants d’une carrière spécialisée dans l’extraction de sable et de gravier, dans leur démarche de prévention, plus particulièrement en ce qui concerne les vibrations Corps Entier et les postures contraignantes.
Étude de poste, étude du matériel utilisé, mesures de vibrations Corps entier ont permis de proposer des premières préconisations techniques qui se sont révélées insuffisantes pour corriger les plaintes des utilisateurs.
Lors d’une deuxième intervention, de nouvelles mesures ont été réalisées qui ont mis en évidence l’existence de fréquences susceptibles de provoquer des micro-traumatismes pouvant expliquer les pathologies décrites par les opérateurs des chargeuses.
Parallèlement, il a été constaté des postures de travail fortement contraignantes pour les membres supérieurs et inférieurs, en lien avec une ergonomie inadaptée du poste de travail (manettes de commandes mal positionnées et espace pour la mobilité des membres inférieurs insuffisant).
En complément, des échanges avec l’INRS ont permis de confirmer l’absence de dispositifs anti-vibratoires sur certains des matériels utilisés.
De nouvelles préconisations ont été formulées auprès de l’employeur, incluant la rédaction d’un cahier des charges plus contraignant pour l’achat et la location des engins.
L’évaluation à quelques mois de nos recommandations est positive et l’impact sur la santé des vibrations au-delà des normes des chargeuses est atténué.

Abstract : Assistance with the evaluation of spinal exposure to vibrtions in quarry loader operators  

The objective of this study was to help and advise the managers of a quarry specializing in sand and gravel extraction in preventive practices, concerning whole-body vibration and positional constraints in particular. We evaluated the various posts and the material used, and measured whole-body vibration. This analysis led to initial technical recommendations that proved insufficient to resolve the problems suffered by the workers.
A second set of measurements revealed exposure to vibrations at frequencies likely to cause microtrauma and potentially accounting for the problems reported by loader operators.
A parallel analysis revealed that the loader operators were subject to positional constraints, with restrictions on movements of the arms and legs due to poor ergonomics (badly positioned controls and insufficient space to allow for leg movement). Furthermore, exchanges with the INRS confirmed the absence of anti-vibration devices on some of the equipment used.
New recommendations were then developed with the employer, including the formulation of stricter specifications for the purchase and rental of equipment. An evaluation of these recommendations a few months after their implementation showed that they had had a positive effect, with vibrations (above recommended levels) having a lesser impact on the health of the operators.