Caractérisation des aspects psycho-socio-professionnels du stress chez le personnel soignant du Centre Hospitalier Régional de Kolda (Sud-Sénégal)

BOCAR BAILA DIEDHIOU1, El HADJI MAKHTAR BA2, MAME CHEIKH SECK3
1 Médecin du travail, Centre Hospitalier Régional de Kolda, Sénégal
2 Maître-Assistant en Psychiatrie, FMPOS, UCAD, Sénégal.<bamatar103@yahoo.fr>
3 Maître-Assistant en Parasitologie, FMPOS, UCAD, Sénégal. mailto:mcseck203@yahoo.fr]>
Auteur correspondant : BOCAR BAILA DIEDHIOU, email : bocarbayla@gmail.com

Résumé

Le stress professionnel, malgré ses nombreuses répercussions psychosomatiques négatives, reste très peu évalué dans les pays ouest africains, et en particulier au Sénégal.
L’objectif de ce travail, réalisé au centre hospitalier régional de Kolda (CHRK) est d’identifier les principaux aspects psycho-socio-professionnels de ce fléau et ses répercussions au sein de cette population de soignants. Pour cela, nous avons ainsi mené une étude transversale descriptive à visée analytique sur une période de 4 mois. Une prévalence de 86,2% a été retrouvée. Les soignants sont confrontés dans l’exercice de leur profession, à la précarité des conditions de travail (pollution sonore, chaleur, défaut d’éclairage, insuffisance du matériel de travail, pénibilité du travail, insatisfaction salariale) et à des difficultés d’adaptation à l’organisation du travail (monotonie, faible implication aux décisions). A cela, s’ajoutent le climat social tendu au sein du centre (conflits entre soignants et/ou avec les patients) et l’existence d’une multitude de facteurs psychosociologiques, tels que la peur de perdre un malade et la psychose des accidents d’exposition au sang (AES). Ce fléau a un impact négatif à la fois sur les travailleurs (burn-out : 86,2%) et sur l’hôpital (absentéisme, turn-over, tensions).

Abstract ! Despite its many negative psychosomatic repercussions, professional stress remains very little evaluated in West African countries, and in particular in Senegal. 

The objective of this work, carried out at the regional hospital of Kolda (RHK), is to identify the main psycho-socio-professional aspects of this scourge and its repercussions within the caregiver population. For this purpose, we carried out a descriptive cross-sectional study with an analytical aim over a period of 4 months. A prevalence of 86.2% was found.
In the exercise of their profession, caregivers are confronted with precarious working conditions (noise pollution, heat, lack of lighting, inadequate work equipment, difficulty in work, dissatisfaction with wages) and difficulties in adapting the organization of work (monotony, low involvement in decisions).
It is added the tense social climate within the center (conflicts between caregivers and/or patients) and the existence of a multitude of psychosociological factors such as the fear of losing a patient and the psychosis of accidents of exposure to blood (AEB). This scourge negatively affects both the workers (burn-out: 86.2%) and the hospital (absenteeism, turn-over, tensions).