Les facteurs associés au stress en milieu bancaire

Marthe Sandrine Sanon/Lompo2,3*) : Médecin du travail, Maître Assistante, sandrine2_sanon@yahoo.fr
Adama François Ouédraogo1) : Médecin du travail, adamso12@yahoo.fr
Issa Traoré1) : Médecin du travail, placitra@yahoo.fr
Souka Gaston Kaboré3) : Médecin du travail, gasko_007@yahoo.fr
Vincent Ouédraogo1,2) (✞) : Médecin du travail, Maître de conférences agrégé, oued_vince@hotmail.com
Nana Wendin-Manegde Félicité4) : Médecin de Santé Publique, felynanaw@gmail.com
1) Office de Santé des Travailleurs
2) Université Joseph KI-ZERBO/ UFR-SDS
3) Centre Hospitalier Universitaire Yalgado OUEDRAOGO
4) Centre National de Recherche Scientifique et Technologique
*) Auteur correspondant

Résumé

Objectif : Déterminer les facteurs associés au stress au travail dans une banque à Ouagadougou.
Méthode : Il s’agit d’une étude transversale analytique, menée du 7 au 17 Octobre 2016, auprès des travailleurs d’une entreprise bancaire, à Ouagadougou. Le questionnaire de Karasek a servi à la collecte des données.
Résultats : Le taux de participation des travailleurs était de 85,33%. Sur un total de 128 fiches, 123 ont été retenues, soit un taux de complétude de 96,09%. La prévalence du stress était de 22,76%. En analyse univariée, les facteurs associés au stress étaient le type d’agent (interne ou externe à l’entreprise), la satisfaction au travail et l’intention de changer de poste de travail. Après l’analyse multivariée, les facteurs associés au stress étaient la situation matrimoniale, le nombre d’heures de travail par jour, la satisfaction au travail et l’intention de changer de poste de travail.
Conclusion : La mise en place d’un système de management efficace de la santé et de la sécurité au travail dans l’entreprise, après une bonne identification des facteurs de risque, est un outil efficace pour réduire le stress en milieu de travail.

Abstract : The factors associated with stress at work in a banking environment 

Objective: To determine the factors associated with stress at work in a bank in Ouagadougou.
Method: This was a cross-sectional analytical study, took place from 7 to 17 October 2016, with workers from a banking company in Ouagadougou. The Karasek questionnaire was used for data collection.
Results: The worker participation rate was 85.33%. Of a total of 128 cards, 123 were retained, a completion rate of 96.09%. The prevalence of stress was 22.76%. In univariate analysis, factors associated with stress were agent type, job satisfaction, and intention to change jobs. After the multivariate analysis, factors associated with stress were marital status, number of hours of work per day, job satisfaction and intention to change jobs.
Conclusion: The establishment of an effective management system for safety and health in the company, after a good identification of risk factors, is an effective tool to reduce stress in the workplace.