L’audition des salariés Dalkia Île-de-france.

Etat des lieux

Sylvie PIGNEROL*, Marie-Laure SANCHEZ*, Françoise VEDRENNE*, Jeanine SAVATOVSKY*, Jacques ALCOUFFE*, Pierre-Yves MONTÉLÉON**

* médecin du travail ACMS
** conseiller technique du Comité d’Études Épidémiologiques de l’ACMS

Résumé

A la demande de la direction qualité de DALKIA France, entreprise de services énergétiques, une enquête épidémiologique a été élaborée.

Objectif :
Comparer l’audition d’un groupe de salariés potentiellement exposés aux nuisances sonores à celle d’un groupe de salariés de la même entreprise présumés non exposés professionnellement.

Méthode :
Enquête transversale auprès des salariés de DALKIA au moyen d’un questionnaire anonyme standardisé comportant les résultats d’un audiogramme, complété par le médecin du travail à l’occasion des examens médico-professionnels effectués sur une année (9/2004 - 9/2005).

Résultats :
Les médecins du travail enquêteurs ont complété 1 435 questionnaires dont 1 419 ont pu être analysés. L’échantillon est constitué de 86,4 % d’hommes d’un âge moyen de 40,4 ans (18 à 64 ans) et d’une ancienneté moyenne de 14,7 ans (0 à 45 ans). Des antécédents de problèmes d’oreilles ont été signalés par 228 salariés (16,2 %) et des expositions antérieures au bruit par 551 salariés (39,1 %). Les salariés présumés non exposés au bruit représentaient 23,1 % de l’échantillon (328 salariés). Aucune différence significative n’a été observée pour l’audition entre les présumés exposés et les présumés non exposés. Les altérations de l’audition étaient uniquement associées à des facteurs personnels : âge et antécédents de problèmes d’oreilles (p < 0,001).

Conclusion :
Les résultats négatifs concernent l’ensemble de la population étudiée ce qui n’exclut pas que certains salariés puissent avoir une atteinte de l’audition en rapport avec leur exposition professionnelle au bruit. L’effet bénéfique des politiques de prévention mises en oeuvre par l’entreprise depuis de nombreuses années a sans doute contribué au fait de ne pas trouver de lien entre exposition professionnelle et atteinte auditive. Cette politique doit être maintenue et renforcée.