Bijoutier

Conclusion

Il faut savoir que le métier de bijoutier repose sur des traditions millénaires dont les méthodes n’ont que peu évolué au cours des âges.

Si aujourd’hui la mécanisation est mise à contribution pour effectuer certaines opérations, c’est cependant la qualité du travail manuel qui demeure essentielle dans des activités où le bijoutier doit faire preuve autant de son habilité que de son goût.

Il est néanmoins nécessaire de protéger le personnel contre les risques chimiques (substituer les produits les plus dangereux par des substances moins nocives inciter au port de protections individuelles) et favoriser la maîtrise de l’ergonomie au poste de travail.