Inaptitude enseignants

Matériel et méthodologie

Il s’agit d’une étude transversale descriptive de cas, basée sur les données socioprofessionnelles et médicales contenues dans les dossiers des enseignants soumis au conseil de santé au cours des trois années 2006, 2007 et 2008.
Le Conseil de santé est une organisation administrative consultative, placée sous l’autorité du ministère de la fonction publique, composé d’un président (le médecin chef du centre médico-social de la fonction publique), d’un secrétaire permanent (le directeur de la santé publique) et de membres (un représentant pour les ministères suivants : santé, fonction publique, finances, affaires étrangères, forces armées, intérieur). Il donne son avis sur les questions liées à la capacité ou incapacité professionnelle, le congé de maladie grave, le congé de maladie longue durée, les changements d’activités pour raison de santé et les évacuations sanitaires à l’étranger. Le Conseil de santé se réunit une fois par trimestre sur convocation du président et peut faire appel à des experts pour étayer ses avis.

Le matériel d’étude comprenait tous les dossiers des enseignants encore en activité dans les salles de classe au moment du dépôt et dont le conseil de santé avait conclu à une inaptitude à enseigner.

Etaient exclus de l’étude, tous les dossiers :

  • non passés en revue par le conseil de santé,
  • passés en revue pour évacuation sanitaire à l’étranger,
  • concernant des fonctionnaires n’appartenant pas au corps des enseignants,
  • concernant le personnel administratif des écoles (surveillants, directeurs).

Les données ont été analysées grâce aux logiciels Excel de Microsoft Office 2007 et à la version statistique 3.5.1 du programme d’analyse statistique Epi Infos. L’analyse était basée sur le niveau d’enseignement, à savoir le primaire ou le collège et l’existence de troubles psychiatriques ou somatiques. Le taux d’inaptitude des enseignants a été calculé a partir des données rassemblées au Conseil de santé et les données générales sur les enseignants recueillies auprès du Ministère de l’Education. Les Chi-Tests de Pearson ont été également effectués à l’aide du logiciel Epi infos pour rechercher d’éventuelles relations de causalité entre l’incapacité des enseignants et certains facteurs. Le seuil de significativité était fixé à p < 0,01.