Pied d’athlète

Conclusion

Le pied d’athlète est une affection fréquente chez les travailleurs de la SDE de Dakar assujettis au port de chaussures de sécurité.
Les lésions localisées au niveau des espaces entre le 4ème et 5ème orteil et le 3ème et 4ème orteil, sont humides, macérées et associées à une desquamation cutanée.
Des complications à type d’onychomycose, ulcère cutané, cloques et infections cutanées sont notées dans la moitié des cas.
L’humidité des pieds liée au milieu de travail, à la marche pieds nus sur plancher mouillé et aux ablutions, les chaussures de sécurité serrées en plastique ou cuir et l’existence d’un diabète constituent les principaux facteurs de risque.
Les principaux agents fongiques isolés sont selon l’ordre d’importance Trichophyton rubrum, Trichophyton mentagrophytes et Epidermophyton floccosum. Malgré le traitement antifongique et les mesures préventives institués, la récidive notée dans le tiers des cas, montre l’importance de la sensibilisation régulière sur les différents aspects de l’affection pour espérer un changement durable des habitudes, source des risques.