Pied d’athlète

Matériels et méthodologie

L’étude a été menée au niveau du service médical de la SDE de Dakar. La SDE est une société privée chargée de la production et distribution de l’eau potable sur toute l’étendue du territoire national. Elle employait en août 2008, 1 156 travailleurs dont 1 114 sous contrat à durée indéterminée (CDI), 33 sous contrat à durée déterminée (CDD) et 9 temporaires.

Il s’agit d’une enquête transversale à visée descriptive menée durant le mois de décembre 2008, période réservée à la visite médicale annuelle. Le but est d’étudier les aspects socioprofessionnels, cliniques, mycologiques et préventifs du pied d’athlète parmi les 120 travailleurs assujettis au port de chaussures de sécurité au niveau de cette société. Les instruments d’étude étaient les données anamnestiques, cliniques, un questionnaire auto-administré et les résultats des cultures des prélèvements mycologiques.

Après l’interrogatoire et l’examen physique des salariés, un questionnaire a été administré à tous les travailleurs présentant des lésions de dermatomycose au niveau des pieds. Ce questionnaire comprenait les données socioprofessionnelles et les données sur les conditions de travail. Ensuite, les salariés ont été acheminés vers le laboratoire de parasitologie du Centre Hospitalier National Universitaire (CHNU) de Fann de Dakar pour y bénéficier de prélèvements à fin d’examens microscopiques directs et de cultures. Tous les cas de pied d’athlète confirmés ont bénéficié d’un traitement, d’une sensibilisation sur les moyens de prévention et d’un suivi durant deux mois.

Les difficultés rencontrées au cours de l’étude concernaient la mobilité du personnel et le caractère sélectif des convocations qui prenait en compte la gestion de la clientèle, le règlement des dysfonctionnements dans le réseau de distribution et le contrôle des compteurs pour la facturation.

L’analyse des données a été effectuée à l’aide du logiciel Epi-info version 6.