Avec une orange, tout s’arrange !

Rappels historiques

La vitamine C, premier micronutriment dont la carence fut rendue responsable d’une pathologie nutritionnelle, affecta d’abord les marins, les explorateurs, les navigateurs, les soldats des armées en campagne.
Le scorbut fit des ravages au 13e siècle lors des Croisades.
Un peu plus tard, en 1498, Vasco de Gama perdit une bonne partie de son équipage en passant le Cap Horn, du fait de cette carence.
L’explorateur Jacques Cartier connut des difficultés comparables. Lors d’une expédition vers Terre Neuve en 1535, il sauva plusieurs marins en leur faisant avaler une décoction savamment préparée par les Indiens.
Dans son film célèbre « le Cuirasser Potemkine », le réalisateur russe Eisenstein mit en scène cette maladie, en montrant les marins amaigris, atteints de gingivite, édentés, consommant des aliments avariés.
Les prisonniers de guerre et internés survivants des camps de déportation de la seconde guerre mondiale rapportèrent la même expérience.
Le scorbut sévit encore aujourd’hui dans certains états du Tiers monde, en particulier durant la saison sèche dans la corne de l’Afrique, en Somalie par exemple.

En 1747, James Lind réalisa une expérience montrant que les oranges et les citrons avaient le pouvoir de guérir le scorbut (cf. son traité sur le Scorbut publié en 1753).
A partir de 1795, à la suite des résultats des études du Dr Lind, la Royal Navy proposa une ration journalière de jus de citron à ses marins.
La conservation des aliments mis au point par Nicolas Appert permit aux marins de consommer une alimentation plus équilibrée et suffisamment riche en vitamines.
En privant des animaux de végétaux frais dans leur alimentation quotidienne, on provoqua des scorbut expérimentaux.
Ainsi fut établi que le principe actif anti-scorbut se trouvait bien dans les végétaux frais.
W.A. Waugh et C.G. King isolèrent la Vitamine C dans les années trente, découvrant l’acide hexuronique qu’il rebaptisèrent acide ascorbique.
Actuellement, plus de trente cinq mille tonnes de Vitamine C sont produites et consommées chaque année dans le monde.