Le gardien d’immeuble

Evolutions du métier

L’apprentissage ne constitue pas une forme fréquente d’accès à l’emploi ou au métier de gardien d’immeuble. Toutefois, pour occuper ce poste, le diplôme le plus adapté est le CAP de gardien d’immeuble ou le Certificat d’agent polyvalent pour la gérance de logements sociaux.
Cette formation ouverte aux demandeurs d’emploi et aux salariés, est homologuée par le Ministère en charge du logement.

Deux autres CAP peuvent être appréciés : « maintenance et hygiène des locaux » et « agent de sécurité ».
Un concours de la fonction publique de gardien territorial d’immeuble, de catégorie C, a été créé pour assurer le bon fonctionnement d’immeubles d’habitation relevant des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Mais la formation des gardiens d’immeubles continue aussi à se faire sur le tas.

Le gardien peut évoluer vers un emploi de gardien principal, de gardien chef ou même de responsable de secteur. Avec des qualifications complémentaires, par exemple IGH (immeuble de grande hauteur), il peut devenir régisseur et superviser plusieurs gardiens.
Son salaire comprend une rémunération forfaitaire selon l’importance de l’immeuble et des avantages en nature (gratuité du logement, de l’eau, du chauffage, etc.).
La pratique des étrennes annuelles est souvent appliquée et constitue un complément de revenus, mais les sommes reçues deviennent de plus en plus négligeables.