Mission handicap

Une démarche conjointe, médecin du travail / assistante de service social

Conclusion

Cette démarche fait suite à une demande de l’entreprise.
La réponse de l’ACMS a été d’emblée très positive, saisissant l’importance de l’enjeu, en détachant un médecin coordinateur et une assistance de service social, elle a accepté un sérieux investissement en temps dans un contexte difficile (manque flagrant de temps médical).

Cette action conjointe médecin du travail / assistante de service social a permis :

  • une critique constructive et technique des instruments de communication de l’entreprise,
  • la proposition d’outils nouveaux et performants facilitant le recrutement et le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap.

Elle a enrichi mutuellement tous les acteurs de la prévention de la désinsertion professionnelle en permettant à chacun de s’identifier, qu’il soit de l’entreprise ou du Service de santé au travail, de formaliser un langage professionnel commun pour une meilleure connaissance des champs d’action respectifs.

Tout ceci a permis de structurer la démarche pour la rendre facile à appliquer.