Vieillissement et travail dans la grande distribution alimentaire

Comparaison des hypermarchés et des supermarchés

La comparaison des données descriptives apparaît sur le tableau 3.

Tableau 3 : comparaison des données descriptives des seniors entre les hypermarchés et les supermarchés

Les seniors de plus de 5 ans d’ancienneté travaillant dans les supermarchés et les hypermarchés d’Ile-de-France étudiés diffèrent par les aspects suivants :

  • Statut professionnel
  • Trajet domicile/travail
  • Temps de travail
  • Travail de nuit
  • Coupure dans la journée de travail
  • Jours de repos
  • Établissement et modification des plannings de travail
  • Possibilité de négocier horaires et emplacement du poste de travail
  • Pénibilité nerveuse.

Nous avons effectué des régressions logistiques conditionnelles pas à pas descendantes, avec comme variable dépendante le fait de penser pouvoir rester jusqu’à la retraite dans le poste actuel ou dans le magasin, séparément dans les hypermarchés et les supermarchés. Les variables explicatives retenues sont issues des résultats significatifs des tris croisés. Les résultats de l’étape finale de l’analyse multivariée apparaissent sur le tableau 4.

Tableau 4 : régressions logistiques conditionnelles pas à pas descendantes, avec comme variable dépendante le fait de penser pouvoir rester jusqu’à la retraite dans le poste actuel ou dans le magasin.

Les seniors pensaient plus souvent pouvoir rester jusqu’à la retraite dans leur poste actuel ou dans leur magasin :

dans les hypermarchés, lorsqu’ils :

  • s’estimaient en bonne santé (OR 5,13),
  • avaient le soutien de leur hiérarchie (OR 2,58), dans les supermarchés :
  • lorsque la qualité de leur travail était reconnue (OR 5,42),
  • chez les 55 ans ou plus (OR 4,35),
  • chez les femmes (OR 7,69),
  • chez les seniors à temps plein ou travaillant plus de 35 heures par semaine (respectivement OR 0,19 et 0,12). Ces OR <1 indiquent que les seniors ayant ces horaires sont moins nombreux à penser pouvoir rester au travail, dans les hypermarchés comme dans les supermarchés :
  • lorsqu’ils estiment avoir un travail facile ou peu dur (OR 4,16 et OR 4,00).