Vieillissement et travail dans la grande distribution alimentaire

Conclusion

Les seniors de la grande distribution sont confrontés à un travail avec des contraintes physique et nerveuse importantes, qui ne sont pas sans conséquence sur leur état de santé. Il conviendrait de diminuer leur exposition à ces facteurs. La réduction choisie du temps de travail en fin de carrière pourrait être une piste de prévention. Malgré cela, leur maintien dans l’emploi apparaît aussi conditionné par des facteurs psychosociaux positifs : être soutenu par leur hiérarchie et sentir que la qualité de leur travail est reconnue. Outre la réduction de la pénibilité physique des postes de travail, la prise en compte des deux facteurs psychosociaux pré-cités améliorera la démarche de maintien dans l’emploi des seniors.

Remerciements Les auteurs remercient le Docteur Brigitte JEANCOLAS, médecin conseil, et Madame Patricia BECHU, chef du service social adjointe, de la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution pour leurs conseils et leurs critiques constructives tant lors de l’élaboration du questionnaire que pour leur relecture attentive des premiers résultats.