Les accidents avec exposition au sang (AES) au CHNU de Fann de Dakar (Sénégal)

Matériel et méthodologie

Notre étude avait pour cadre le CHNU de Fann de Dakar qui comporte 13 services et 406 lits d’hospitalisation. En 2007, l’effectif s’élevait à 386 travailleurs avec 109 médecins, 5 pharmaciens, 79 infirmiers, 95 aides-soignants, 73 agents de propreté et 25 agents de maintenance. Au cours de la même année, 74 163 consultations et 5 691 hospitalisations avaient été effectuées.

Il s’agit d’une étude transversale descriptive réalisée durant le mois de septembre 2008 qui avait concerné l’ensemble des soignants, du personnel de propreté et maintenance. L’outil de l’étude était un questionnaire standardisé issu de celui du Groupe d’Etude sur le Risque d’Exposition des soignants aux Risques Infectieux (GERES) comprenant les données socioprofessionnelles du personnel, les caractéristiques des AES et les connaissances, attitudes et pratiques en matière d’AES. Une interview a été effectuée pour tout personnel analphabète en français. L’acceptation par la direction de l’hôpital et les séances d’information effectuées au niveau des différents services sur les objectifs et le déroulement de l’enquête ont permis l’obtention d’un consentement libre et éclairé du personnel.

L’analyse des données a été réalisée par le logiciel Epi info version 6.0.