A qui faire un ECG en médecine du travail ?

Conclusion

L’ECG est souvent utile en complément de l’entretien médico-professionnel et de l’examen clinique proprement dit dont il constitue un appendice volontiers incontournable.
Il peut s’avérer décisif pour déclencher la prise en charge cardiologique diagnostique et thérapeutique d’un salarié à risque ou en situation d’urgence.
Il est un élément parmi d’autres à prendre en compte dans la prise de décision relative à l’aptitude. Il s’intègre à une démarche de prévention ciblée participant à la préservation de la santé des salariés ainsi qu’à la diminution des risques d’altération de celle-ci du fait de leur travail.
En résumé, la réalisation d’un ECG doit être d’indication strictement réservée… à presque tous ou largement diffusée… à quelques uns.