Le rôle du service de santé au travail dans le retour et le maintien dans l’emploi de salariés ayant eu une affection cancéreuse. Enquête préliminaire

Conclusion

Même si notre travail a fait appel essentiellement à la mémoire, nos résultats sont cohérents avec les études prises comme références. La visite de pré-reprise est très importante dans la démarche de retour à l’emploi. On constate la fréquente nécessité d’aménagements de postes pour contribuer au maintien dans l’emploi.

Cette étude préliminaire, par ses limites évidentes, nous permet de préparer l’étude longitudinale. Elle nécessitera un questionnaire médico-socio-professionnel avec plusieurs volets : à l’inclusion, lors des étapes de suivi et au moment de la sortie de la cohorte. Pour explorer le vécu du salarié par rapport à sa maladie et son traitement, un volet rempli par le salarié (auto-questionnaire) sera indispensable. Dans le suivi, les conséquences professionnelles qui relèvent de la perception du salarié doivent aussi être recueillies à l’aide d’un auto-questionnaire ; cette étude pourrait être complétée par une recherche sociologique.

Remerciements aux enquêteurs

J.Alcouffe, S.Bondu, B.Bonne, G.Boulanger, D.Cabanis, D.Caro, L.Ciocirlan, B.Defaye, S.Dell’Isola, C.Denamur, N.Derieux-Monteillet, P.Desrues, N.Dinet, C.Diuzet, K.Faber-Bouillaut, PP.Fau-Prudhomot, MC Fournet, MA.Gautier, F.Ghezzi-Tournade, C.Gourmelen, MH.Grabiaud, F.Guinel-Hemart, C.Hess, S.Ihoua, M.Keryer, J.Le Pache, E.Le Roux, C.Leroy, I.Maurice-Vallerey, G.Mignot, E.Montchamp, V.Mora, N.Mullender, AH.Ngo, G.Pangnarind, S.Pignerol, C.Pommet, O.Puech, A.Reaux, F.Redor, ML.Sanchez-Brechot, M.Simonnet, C.Simonnet-Trucy, P.Soufflot, M.Treguer, M.Trimbach, G.Vergriete, MC.Vittori.