Coiffeurs d’hier et d’aujourd’hui

Les activités

Les lieux d’activité sont variables

Salons de coiffure « en ville », entreprises de soins capillaires, studios de cinéma ou de mode, travail à domicile chez des particuliers, en institution (centres de soins, maisons de retraite, établissements de vacances), dans des centres commerciaux (galeries marchandes).

Les tâches peuvent être différentes selon le lieu d’exercice mais les missions restent les mêmes.

Le coiffeur coupe, traite et soigne les différentes natures de cheveux et réalise différentes mises en forme à la demande de ses clients.
Dès l’accueil, après avoir installé son client, il établit un diagnostic du cuir chevelu et des cheveux afin de choisir les soins capillaires appropriés. Il conseille son client sur la coupe et/ou la couleur désirée en fonction de la nature des cheveux, de son style, de ses envies et de la mode. Pour obtenir le résultat voulu, il met en œuvre différentes techniques : shampoing, soins, couleur, permanente, coupe, brushing, mèches, chignon, pose de postiche,...
Pour sa clientèle masculine, il peut procéder à des soins spécifiques : rasage, taille de la barbe ou de la moustache.
Enfin, il vend des produits capillaires (shampoing, masques ou gels), des accessoires pour les cheveux et veille aussi à l’hygiène du matériel utilisé et des accessoires (serviettes, rasoir...).
Il assure également l’entretien continu du salon et le ramassage des cheveux.
S’il est propriétaire ou gérant il doit également veiller à la gestion et à la comptabilité.
S’il est diplômé B.P. ou B.M., il prendra en charge la formation de ses apprentis.
Il exerce un métier de mode et doit donc se tenir au courant des dernières tendances et au besoin, innover.