Connaissances des salariés à propos des services de santé au travail

Matériel et méthode

Un auto-questionnaire anonyme a été proposé à tous les salariés, quel que soit le motif de leur visite, pendant trois mois, entre le 1er mars et le 31 mai 2013.
Ils étaient invités à répondre avant leur consultation avec le médecin ou l’infirmière et déposaient ensuite le questionnaire complété dans une urne mise à leur disposition en salle d’attente.
Le champ de l’étude a porté sur les salariés des secteurs géographiques de Boulogne et d’Issy-les-Moulineaux (Hauts de Seine) suivis par l’ACMS.

Le questionnaire comprenait cinq parties totalisant 25 questions.

  • La première partie concernait les données individuelles : sexe, âge, situation familiale, niveau de diplôme, nombre d’années dans la vie active, déclaration ou non d’un médecin traitant et fréquence des consultations en ville.
  • La deuxième décrivait les caractéristiques professionnelles : ancienneté dans l’entreprise, catégorie socio-professionnelle (CSP), type de contrat et taille de l’entreprise.
  • La troisième notait les expériences antérieures en médecine du travail : existence et nombre de visites médicales, délai depuis la dernière visite, motif de la visite.
  • La quatrième s’intéressait à la visite passée le jour où le salarié remplissait le questionnaire : motif de la visite et attentes du salarié.
  • Enfin la cinquième partie interrogeait le salarié sur sa connaissance des services de santé au travail : types de fonctions représentées, rôle du médecin lors de la visite et dans l’entreprise, types de visites, leur périodicité, leurs modalités pratiques. La dernière question portait sur la transmission du dossier médical.

Nous avons construit des scores à partir du nombre de réponses exactes aux questions portant sur les connaissances et nous les avons transcrits sur une échelle de 0 à 100. A partir de ces scores, nous avons ensuite créé des néo-variables dichotomisées à la médiane correspondant à une « bonne connaissance » ou une « mauvaise connaissance ».

Les données ont été saisies sur tableur Excel® et analysées avec le logiciel SPSS®.