Le syndrome du scalène : à propos d’un cas clinique

Khatmi S.(1), Gharbi H.(2)

(1)Maître de conférences catégorie A en Médecine du Travail,Service de médecine du travail, Hôpital Ibn Sina CHU Annaba - Algérie 23000
khatmisaliha21@gmail.com

(2)Résidente en Médecine du Travail, Service de médecine du travail, Hôpital Ibn Sina CHU Annaba - Algérie 23000
gharbihouria@gmail.com

Université Badji Mokhtar Annaba Algérie, Faculté de Médecine

Résumé

Le syndrome du scalène ou le syndrome du défilé thoraco-brachial (SDTB) traduit une compression du paquet vasculo-nerveux lors du passage entre les muscles scalènes antérieur et moyen. C’est l’une des entités cliniques les plus complexes en médecine. Ce syndrome touche un peu plus de femmes que d’hommes. Il est plus fréquent chez les jeunes adultes de 20 à 40 ans.
Notre objectif au travers de cette étude est de mettre en évidence le lien entre le syndrome de défilé thoracique et l’activité professionnelle.
Matériel et méthode  : Étude descriptive basée sur le dossier médical : interrogatoire précis, examen clinique minutieux, recueil d’examens para-cliniques.
Résultats : Madame B.A. âgée de 36 ans, mariée et mère de deux enfants est anesthésiste dans un service de réanimation depuis dix ans. La patiente rapporte une douleur débutant au niveau du cou, irradiant au membre supérieur gauche avec paresthésies et fatigabilité à l’effort.
L’examen clinique retrouve une asymétrie des deux épaules, une diminution des réflexes ostéotendineux locaux. Le diagnostic positif est confirmé par un écho doppler dynamique du membre supérieur gauche.
Discussion et conclusion : Les symptômes décrits par l’anesthésiste concordent avec les données de la littérature qui rapportent dans le syndrome du scalène, une douleur dans la région cervico-scapulaire et le membre supérieur, des paresthésies aggravées par l’activité des bras en hauteur, un déficit/atrophie des muscles de la main.
L’examen clinique retrouve une asymétrie des deux épaules, une diminution des réflexes ostéotendineux. La littérature rapporte que l’examen clinique peut être entièrement normal ou montrer des contractures de la musculature cervico-scapulaire.
Dans ses activités professionnelles, cette anesthésiste est soumise à des tâches nécessitant des postures contraignantes et soutenues, qui peuvent contribuer à l’apparition du syndrome du défilé thoraco-brachial. Le traitement initial des personnes atteintes du syndrome du défilé thoraco-brachial consiste surtout en un programme d’exercices thérapeutiques soigneusement planifié.

Abstract  

Scalene syndrome or thoracic outlet syndrome is a compression of the vasculo-nervous bundle during passage between the anterior and middle scalene muscles. It is one of the most complex clinical entities in medicine. This syndrome affects a few more women than men. It is more common among young adults aged 20 to 40 years old.
Our objective through this study is to highlight the link between thoracic outlet syndrome and professional activity.
Materials and method: Descriptive study based on the medical file: precise interrogation, careful clinical examination, collection of para-clinical examinations.
Results: Mrs. B. A. aged 36 years married and mother of two children, anesthetist in a resuscitation department for ten years. The patient reports a pain starting at the neck, radiating to the left upper limb with paresthesia and fatigability to the effort.
The clinical examination found asymmetry of both shoulders, a decrease in osteotendinous reflexes. The positive diagnosis is confirmed by dynamic Doppler echo of the left upper limb.
Discussion and conclusion: The symptoms described by the anesthesiologist are consistent with data from the literature that reports in scalene syndrome, pain in the cervico-scapular region and the upper limb, paresthesia aggravated by the activity of arms at height, deficit/atrophy of the hand’s muscles.
The clinical examination found asymmetry of both shoulders, a decrease in osteotendinous reflexes. The literature reports that the clinical examination may be entirely normal or show contractures of the cervico-scapular musculature.
In her professional activities, this anesthetist is subjected to tasks that require restrictive and sustained postures, which may contribute to thoracic outlet syndrom is primarily a carefully planned therapeutic exercises program.