La presse en parle


Il faut aider les aidants

Le Quotidien du médecin, 6 juin 2017
Selon le "Baromètre des aidants", près de 11 millions de Français sont des aidants : beaucoup de femmes, âgées de moins de 64 ans dont plus de la moitié travaillent. Il s’ensuit une importante fatigue physique ; et un aidant sur trois décède avant la personne aidée.
Selon l’"Observatoire connecté des aidants", l’interlocuteur le plus efficace est le médecin traitant, devant l’infirmière.
En région lyonnaise, des initiatives ont été lancées :
  • la plate-forme TEMPO, espace d’informations et de services ;
  • une "maison du répit" (qui ouvrira courant 2018) pour accueillir les personnes en situation d’aide " et, si elles le souhaitent, leur proche aidant pour un séjour de soutien et d’accompagnement."
(publié le 6 juin 2017)

Soulager le colon irritable

Le Quotidien du médecin, 6 juin 2017
L’efficacité de la souche Bifidobacterium infantis 35624 a été démontrée dans plusieurs études pour soulager un grand nombre de symptômes caractéristiques du syndrome de l’intestin irritable. Elle est désormais commercialisée en France sous forme d’un complément alimentaire présenté en gélules à prise quotidienne.
(publié le 6 juin 2017)

L’écoute nécessaire des professionnels de santé

Le numéro vert 0805 23 23 36 à l’écoute des professionnels de santé en situation de burn-out, de harcèlement ou de difficultés en lien avec le travail a déjà reçu plus de 1 000 appels depuis son ouverture, le 28 novembre 2016, émanant à 32% d’infirmiers, à 25% de médecins, à 17% d’aides-soignants.
(publié le 6 juin 2017)

Le coût de la santé mentale

Le Quotidien du médecin, 6 juin 2017
Une cartographie médicale établie par la Caisse nationale d’assurance maladie dresse un bilan effarant des dépenses de santé en lien avec la santé mentale. C’est ainsi que 19,3 milliards d’euros ont été dépensés pour les maladies psychiatriques et la consommation de psychotropes en France pour 57 millions de bénéficiaires.
C’est beaucoup plus que pour les cancers, les maladies cardioneurovasculaires ou le diabète.
De quoi interpeller les experts qui vont diligenter une expérimentation d’ici à la fin de l’année dans trois départements, pour orienter les patients dépressifs légers vers plus de soins de psychothérapie.
(publié le 6 juin 2017)

L’épidémie Ebola touche à sa fin en RDC

Quinze jours après l’annonce par l’OMS de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo, dans la région du Bas-Uélé, sa fin est annoncée. Cette épidémie s’est avérée de faible ampleur dans cette région très difficile d’accès (à 5 heures de moto de Litaki où a été installée la zone de santé ; zone elle-même située à 6 h de moto du chef lieu de la province du Bas-Uélé, elle-même à une journée de route de la première ville dotée d’un aéroport).
Aucune structure importante n’a été installée ; seulement de petites unités d’isolement, de 4 à 5 lits aux endroits où les cas ont été repérés.
Il convient de rester vigilant car certains enterrements de sujets décédés d’Ebola n’ont pas été sécurisés.
(publié le 6 juin 2017)

Carence en vitamine D et maladie d’Alzheimer ?

Une carence en vitamine D surtout si elle est associée à une carence en caroténoïdes et en acides gras polyinsaturés serait une cause possible de la survenue de la maladie d’Alzheimer, c’est en tout cas, ce que suggèrent deux études de l’Inserm, portant sur une cohorte de 100 000 personnes, âgées de 65 ans et plus et suivies pendant 17 ans.
(publié le 6 juin 2017)

Un nouveau directeur pour l’OMS

Tedros Adhanom Ghebreyesus deviendra au 1er juillet 2017, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ancien ministre éthiopien de la Santé, spécialiste du paludisme, il succèdera à Margaret Chan qui a dirigé l’Institution pendant plus de 10 ans.
(publié le 6 juin 2017)

Tatouages

Une consultation dédiée à la prise en charge des complications associées aux tatouages vient d’ouvrir à l’hôpital Bichat-Claude-Bernard à Paris.
(publié le 6 juin 2017)

Cannabis

La consommation de cannabis ne sera passible bientôt que d’une simple contravention. Jusqu’à présent, il en coûtait une amende de 3 750 € et jusqu’à 1 an de prison.
(publié le 6 juin 2017)

Une aide pour les asthmatiques

Le Concours Médical, mai 2017
Lancée par l’Assurance maladie, l’application Asthm’Activ téléchargeable gratuitement est destinée aux adultes asthmatiques pour les aider à mieux connaître et gérer leur maladie au quotidien.
(publié le 6 juin 2017)

La doxycycline contre le Parkinson

Le Généraliste, 12 mai 2017
Selon une étude parue dans Scientific Reports, la doxycycline pourra à l’avenir être prescrite à faible dose pour traiter la maladie de Parkinson au motif que cet antibiotique réduirait la toxicité de "la protéine qui forme les agrégats dans le cerveau provoquant des dommages sur les neurones dopaminergiques".
(publié le 17 mai 2017)

Point trop n’en faut !

Le Généraliste, 12 mai 2017
Un seuil maximum de 10 verres d’alcool par semaine mais pas plus de 2 par jour (tant pour les hommes que pour les femmes) paraît raisonnable pour un groupe d’experts indépendants, qui vient de remettre son avis à Santé publique France et à l’INCa (Institut national du Cancer).
NDLR :
Rappelons les seuils définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour une consommation responsable :
  • pas plus de 21 verres par semaine pour l’usage régulier chez l’homme (3 verres/jour en moyenne)
  • pas plus de 14 verres par semaine pour l’usage régulier chez la femme (2 verres/jour en moyenne)
  • jamais plus de 4 verres par occasion pour l’usage ponctuel.
(publié le 17 mai 2017)

Le Champix® de nouveau remboursé

Le Quotidien du Médecin, 2 mai 2017
Utilisé dans le traitement de substitution au tabagisme, le Champix® avait été déremboursé en raison de la crainte d’un risque d’augmentation d’événements neuropsychiatriques. Suite à une étude publiée dans "The Lancet", ce traitement est de nouveau remboursé mais à un taux de 35%.
(publié le 5 mai 2017)

Les recommandations du calendrier vaccinal 2017

BEH, avril 2017
De nouvelles recommandations vaccinales viennent d’être publiées via le calendrier vaccinal 2017, concernant
  • le méningocoque C : l’âge de la première vaccination est avancé à titre transitoire à l’âge de 5 mois suivie d’une 2e injection à 12 mois ;
  • les infections à papillomavirus : la vaccination sera initiée avec le Gardasil 9 ® qui protège contre 9 souches par rapport au précédent qui n’en comportait que 4 ; la vaccination est proposée aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes jusqu’à 26 ans.
  • les infections à pneumocoques chez les adultes : la vaccination est désormais indiquée chez les adultes et les enfants de plus de 5 ans, à risque élevé que la personne soit ou non immunodéprimée, avec un schéma unique : une dose de VPC13 suivie d’une dose de VPP23 avec un délai minimal de 8 semaines. La revaccination est possible une fois en respectant un délai de 5 ans ;
  • la varicelle : les recommandions autour d’un cas sont proposées.
  • le BCG : à l’exception des enfants originaires de Guyane et de Mayotte, ou ayant un membre de l’entourage atteint d’une tuberculose récente (où la vaccination en période néonatale est maintenue), la vaccination n’est recommandée qu’à l’âge de 1 mois et idéalement à 2 mois ; la pratique de l’intradermoréaction n’est requise que pour les enfants âgés de 6 ans et plus ainsi que dans des situations particulières (séjour de plus d’un moins dans un pays de forte incidence de la tuberculose).

Enfin, le calendrier propose des adaptations de stratégies vaccinales en situation de pénurie de vaccins (valence coquelucheuse, hépatite A, hépatite B, BCG).
(publié le 3 mai 2017)

Opération Maison de la SEP

Le Quotidien du Médecin, 20 avril 2017
Afin de répondre aux multiples questions que se posent les personnes atteintes de sclérose en plaque (SEP) et leur entourage, Biogen organise l’opération Maison de la SEP.
De mai à Juin 2017, six villes françaises (Nice, Lille, Angers, Paris, Marseille et Tours) accueilleront des réunions d’information.
Infos et inscriptions sur http://www.lamaisondelasep.fr
(publié le 28 avril 2017)