La presse en parle


vaccination-info-service.fr

Afin que l’espace "pro" de ce site institutionnel devienne une référence, Santé Publique France lance une campagne d’information jusqu’au 3 mars 2019 et enrichit son site des principales controverses relayées par les réseaux sociaux.
Il espère ainsi lutter contre les fake news en proposant une analyse objective des faits.

http://professionnels.vaccination-i...
(publié le 20 février 2019)

Les cancers liés à l’amiante

Prévention BTP, février 2019
Selon le rapport Eurogip publié en décembre 2018 et concertant neuf pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Italie, Suède et Suisse), les cancers liés à l’amiante arrivent largement en tête des cancers reconnus en 2016 comme maladies professionnelles. Les cancers pulmonaires liés à l’amiante sont prépondérants en France (plus de 50%).
(publié le 20 février 2019)

La plateforme Géodes

Le portail Géodes pour "Géo données épidémiologiques de santé" vient d’être lancé par Santé publique France. Cette plateforme "permet d’accéder à plus de 300 indicateurs concernant 40 thématiques de santé...., d’établir des comparaisons entre des indicateurs régionaux et nationaux ...., de télécharger des cartes et des données etc". Geodes qui fournit en toute transparence des indications au niveau de la région et du département pourra le faire à l’avenir au niveau de la commune.
(publié le 18 février 2019)

Les compléments alimentaires : un dispositif de vigilance s’impose

Le Généraliste, 8 février 2019
Le marché des compléments alimentaires a fortement progressé en 2018 et l’Académie nationale de pharmacie, inquiète des insuffisances de données de sécurités disponibles, demande le renforcement de la réglementation relative aux compléments qui contiennent des plantes.
(publié le 18 février 2019)

La e-cigarette plus efficace que les substituts nicotiniques

Le Généraliste, 8 février 2019
886 candidats au sevrage ont reçu, soit des substituts nicotiniques, soit un kit de vapotage et tous ont bénéficié d’un soutien comportemental.
Un an plus tard, le taux d’abstinence était deux fois plus élevé dans le groupe cigarette électronique que dans le groupe vapotage.
Il faudra néanmoins considérer la sécurité de la e-cigarette sachant que 88% des fumeurs sevrés continuent à vapoter un an plus tard alors que les utilisateurs de substituts les abandonnent rapidement.
Ce résultat ne concerne que les e-cigarettes de seconde génération.
(publié le 18 février 2019)

Quid du vaccin contre HPV ?

Le Quotidien du Médecin, 4 février 2019
On dénombre chaque année 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus en France chaque année dont 1/3 sera mortel !
100% des cancers du col de l’utérus sont liés à des papillomavirus humains (HPV). Il suffirait d’une couverture vaccinale suffisante pour les réduire à néant.
Mais le phénomène de défiance qui sévit en France induit un taux de vaccination contre HPV qui atteint à peine 20% alors que tous les autres pays européens atteignent les 70%. L’Australie dont la couverture est supérieure à 80% et où l’on vaccine indifféremment les filles et les garçons connaît des résultats en termes d’incidence du cancer du col de l’utérus.
Recommandée dès l’âge de 11 ans, cette vaccination se heurte à l’hostilité des parents. Il aurait certainement été "plus juste et plus sage" selon le docteur Péré "d’élargir la vaccination à tous les jeunes garçons afin d’éviter toute stigmatisation et de renforcer l’adhésion des jeunes filles et de leurs parents".
(publié le 8 février 2019)

Un vaccin contre la grippe "sans oeuf"

Le Généraliste, 1er février 2019, p. 24
Un nouveau vaccin quadrivalent contre la grippe saisonnière produit sur culture cellulaire (et non sur œuf de poule) vient d’obtenir une AMM européenne et devrait être disponible pour la saison 2019-2020. Il s’agit de Flucelvax Tetra® fabriqué par le laboratoire Seqirus.
(publié le 4 février 2019)

Vaccin fièvre jaune

Site de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé)
Pour pallier la rupture de stock concernant le vaccin STAMARIL® contre la fièvre jaune depuis le 24 janvier 2019, l’ANSM annonce la "mise à disposition à titre exceptionnel et transitoire, d’unités monodoses de la spécialité STAMARIL®, poudre et solvant pour suspension injectable en seringue préremplie, modèle destiné à l’exportation...... à compter du 30 janvier 2019".
Remise à disposition normale à compter de mars 2019.
(publié le 4 février 2019)

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens

Le Généraliste, 25 janvier 2019
La procédure de vaccination contre la grippe par les pharmaciens, testée actuellement dans quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Hauts-de France et Occitanie), sera étendue à l’ensemble du territoire français pour la campagne 2019-2020.
(publié le 25 janvier 2019)

Pénurie de vaccin contre l’hépatite B

Le Généraliste, 18 janvier 2019
  • Le vaccin Engerix B 20® protégeant les adultes de l’hépatite B connaît actuellement une pénurie et devient contingenté en ville. La situation devrait se normaliser en avril prochain.

En ville comme à l’hôpital, les vaccins
  • HBVAXPRO® 10 (pour l’immunisation active contre l’infection provoquée par le virus de l’hépatite B chez les sujets à partir de l’âge de 16 ans)
  • et HBVAXPRO®40 (pour l’immunisation active contre l’infection provoquée par le virus de l’hépatite B, chez les adultes dialysés ou en attente de dialyse), connaissant également des ruptures de stock.
(publié le 23 janvier 2019)

Statistiques accidents du travail-maladies professionnelles

Selon la CNAM, " les statistiques 2017 relatives aux accidents du travail et maladies professionnelles témoignent d’une sinistralité au plus bas. Néanmoins, les chiffres de l’intérim ou des services à la personne restent préoccupants, tout comme la progression des pathologies telles que les affections psychiques".
(publié le 23 janvier 2019)

La féminisation se poursuit dans les professions médicales

Le Quotidien du Médecin, 13 décembre 2018
En 2018, les femmes représentent 47,4% des médecins en activité régulière mais parmi les moins de 40 ans, le taux atteint 61%.
En 2022, la parité sera atteinte.
En médecine générale les femmes constituent 48,2% des effectifs mais ce taux croît à 64% chez les moins de 40 ans.
Les spécialités chirurgicales se féminisent également avec 61% de femmes parmi les moins de 40 ans mais essentiellement dans les domaines de l’ophtalmologie, de la chirurgie infantile et de la gynéco-obstétrique. Les femmes sont par contre très minoritaires en chirurgie orthopédique, urologie, chirurgie thoracique et cardiovasculaire.
Les spécialités médicales font la part belle aux femmes en pédiatrie, endocrinologie, et gynécologie médicale, mais la proportion de consœurs est faible en radiologie, réanimation et neuropsychiatrie.
Actuellement, le nombre de femmes médecins dépasse celui des hommes dans onze départements.
(publié le 11 janvier 2019)

Autorisation de commercialisation du vaccin contre la dengue en Europe

Communiqué de presse Sanofi
Dans un communiqué de presse (décembre 2018) , Sanofi annonce que la Commission Européenne a accordé l’autorisation de commercialisation au vaccin contre la dengue, Dengvaxia® pour les personnes de 9 à 45 ans vivant dans des zones endémiques de dengue en Europe et ayant des antécédents documentés de dengue (sachant que cette affection peut être contractée 4 fois et et que si la forme initiale est souvent bénigne, les suivantes sont généralement beaucoup plus graves).
(publié le 10 janvier 2019)

Fortes perturbations du rythme circadien chez les personnels hospitaliers de nuit

Le Quotidien du Médecin, 29 novembre 2018
Dans le cadre du projet CIRCADIEM qui s’intéresse aux effets des différents types d’horaires sur le rythme circadien et le sommeil de femmes travaillant à l’AP-HP, 215 infirmières et aides-soignantes volontaires ont été recrutées, exerçant leur activité professionnelle soit en équipe de nuit fixe (NF), soit en équipe de jour alternant matin/après-midi (JA), soit en équipe de jour fixe à horaires divers (JF).
Les résultats font état de fortes perturbations du rythme circadien chez les infirmières de nuit avec une privation des sommeil de 3,1 heures pour NF contre 1,6 heures pour JA, avec notamment des périodes de somnolence fréquentes en poste.
Des études complémentaires sont prévues.
(publié le 28 décembre 2018)

Maladie de Lyme : surdiagnostic et surtraitement

Le Quotidien du Médecin, 20 décembre 2018
Les résultats de trois études menées en secteur hospitalier à Nancy, Besançon et Paris concluent que dans les cohortes de patients consultant pour une présumée maladie de Lyme chronique, seuls de 9 à 14% sont véritablement porteurs de cette pathologie ; les autres souffrant de maladies neurologiques, rhumatologiques, systémiques ou de troubles psychologiques.
L’écoute de la souffrance morale est indispensable dans ce type de maladie et l’errance diagnostique découle du manque de formation des praticiens à la médecine psychosomatique.
Le sur traitement induit est dénoncé par certains médecins comme un véritable scandale sanitaire, aggravant l’antibiorésistance et mettant en péril la santé de certains patients.
La Société de pathologie exotique en lien avec d’autres sociétés savantes annonce pour le premier trimestre 2019, de nouvelles recommandations pour le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme.
(publié le 28 décembre 2018)