Le diabète serait associé à un risque de démence

Le Quotidien du Médecin, 20 septembre 2011
Des équipes japonaises ont mené une étude longitudinale pendant 15 ans auprès de plus de 1000 sujets. Ils ont conclu qu’une intolérance au glucose, un pré-diabète ou un diabète augmentaient le risque de démence par rapport aux sujets indemnes. Dans l’étude, ce qui est particulièrement significatif est que le risque de développer des démences de toutes causes s’accroit progressivement quand la glycémie demeure élevée deux heures après un repas. Les explications physiopathologiques sont "artériosclérose, maladie microvasculaire, toxicité du glucose conduisant à une accumulation de protéines glyquées et à un stress oxydatif et modifications du métabolisme de l’insuline aboutissant à une insulinorésistance et à une altération du métabolisme amyloïde dans le cerveau, les deux premiers pouvant rendre compte d’une maladie vasculaire et les deux derniers d’un Alzheimer".