Carcinome hépatocellulaire et profession chez des hommes : une enquête cas-témoin

Hepatocellular carcinoma and occupation in men : a case-control study J.F. FERRAND, S. CÉNÉE, P. LAURENTPUIG, M.A. LORIOT, J.C. TRINCHET, F. DEGOS, J.P. BRONOVICKY, G. PELLETIER, I. STÜCKER Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2008, nol. 50, n° 2, p. 212- 220. - Bibliographie

Le principal objectif de ce travail était d’évaluer l’association entre le risque de carcinome hépatocellulaire (CHC) et diverses professions. Cette enquête cas-témoin française, menée de 2000 à 2003 dans quatre hôpitaux franciliens, incluait 125 hommes âgés de moins de 75 ans chez qui était survenu un CHC et 142 hommes témoins hospitalisés dans les mêmes hôpitaux pour des affections non hépatiques et appariés par l’âge ± 2,5 ans. Une association avec le CHC a été observée pour les monteurs de machineries et les assembleurs de machines (odds ratio [OR] = 4,4 [1,0 à 19,0], huit exposés parmi les cas et trois exposés parmi les témoins). Un pourcentage plus élevé de cas que de témoins étaient des métallurgistes (OR = 2,2 [0,8 à 5,8], 14 exposés chez les cas et 10 exposés chez les témoins), bien que la différence ne soit pas statistiquement significative.

Ces associations étaient les plus fortes pour les sujets ayant une durée d’emploi supérieure à 20 ans.

En conclusion, ces résultats suggèrent une association entre les métiers du travail des métaux et le carcinome hépatocellulaire, bien qu’on ne puisse pas écarter la possibilité que cela soit dû au hasard.

(publié le 22 janvier 2009)