Indice de masse corporelle et mortalité prématurée chez des hommes ayant une lourde charge physique de travail. Un suivi sur dix ans de 20000 travailleurs du bâtiment.

Body mass index and premature mortality in physically heavy working men - A ten-year follow-up of 20,000 construction workers. V. ARNDT, D. ROTHENBACHER, B. ZSCHENDERLEIN, S. SCHUBERTH, H. BRENNER Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2007, vol. 49, n° 8, p. 913- 921. - Bibliographie.

Bien que l’obésité soit clairement associée avec le diabète et les affections cardio-vasculaires, les conséquences sur la santé d’être légèrement ou modérément en surpoids sont moins claires chez les hommes ayant une lourde charge physique de travail. Cette enquête allemande avait pour objectif d’évaluer l’association entre l’indice de masse corporelle (IMC) et la mortalité, sur une période de 10 ans, dans une cohorte de 19 513 travailleurs du bâtiment qui avaient bénéficié d’examens médico-professionnels de 1986 à 1992.

Parmi ceux qui n’avaient jamais fumé, les hommes normo-pondérés et en surpoids avaient une mortalité similaire. Chez les fumeurs, les auteurs ont observé une forte association en forme de U entre l’IMC et la mortalité de toute cause, qui était la plus faible pour des niveaux d’IMC entre 25 et 35 kg/m2 après contrôle des facteurs de confusion potentiels.

En conclusion, les niveaux d’IMC considérés habituellement comme le reflet du surpoids peuvent ne pas être automatiquement associés avec une mortalité augmentée chez les hommes ayant une lourde charge physique de travail.

(publié le 22 septembre 2008)