Virus simien 40 et mésothéliome en Grande-Bretagne

Simian virus 40 and mesothelioma in Great Britain M. PRICE, A. DARNTON, D. McELVENNY, J. HODGSON Occupational Medicine, 2007, vol. 57, n° 8, p. 564-568. - Bibliographie

Le virus simien 40 (VS40) est un virus à ADN qui s’est avéré capable d’infecter et de transformer des cellules dans différentes espèces. Des études en laboratoire ont suggéré que l’inoculation du VS40 est associée avec différents types de cancer, y compris le mésothéliome.

L’objectif de cette enquête britannique était de vérifier l’hypothèse, via une analyse écologique, que l’exposition au VS40 par l’intermédiaire de vaccins polio contaminés est un facteur de risque du mésothéliome chez l’homme.

Les taux de mortalité par mésothéliome en Grande-Bretagne pour deux cohortes de naissance supposées avoir été exposées au VS40 via la vaccination contre la poliomyélite ont été comparés à ceux d’une cohorte de naissance présumée majoritairement non exposée.

Il y avait une tendance pour à la fois les hommes (p < 0,05) et les femmes (p < 0,05) que les taux de mortalité par mésothéliome soient plus élevés dans la première cohorte d’exposés ratio de taux (RR) = 2,4 [IC 95 % (intervalle de confiance) 1,2 à 5,0] et RR = 3,7 (IC 95 % 1,0 à 1,4). Cependant, dans la seconde cohorte d’exposés, les taux de mortalité étaient élevés seulement chez les femmes, et la tendance était légèrement moins convaincante (p = 0,055).

En conclusion, bien que les résultats pour les femmes aient montré une diminution du taux de mortalité par mésothéliome coïncidant avec l’introduction du vaccin polio sabin dépourvu de VS40, l’absence d’un résultat similaire chez les hommes et d’une preuve biologique a priori d’un effet sexe spécifique du VS40 (ainsi que des effectifs faibles)* font que l’interprétation la plus plausible de ces résultats est qu’ils sont dus au hasard.

(publié le 3 décembre 2008)