Un essai contrôlé par tirage au sort pour évaluer un soutien alternatif de la souris et de l’avant-bras sur l’inconfort du haut du corps et les troubles musculosquelettiques chez des ingénieurs

A randomised controlled trial evaluating an alternative mouse and forearm support on upper body discomfort and musculoskeletal disorders among engineers C.F. CONLON, N. KRAUSE, D.M. REMPEL Occupational and Environmental Medicine, 2008, vol. 65, n° 5, p. 311-318. - Bibliographie

Le but de cette enquête d’intervention californienne était de déterminer les effets d’un soutien alternatif de la souris et/ou d’un matériel de soutien de l’avant-bras sur la modification des scores d’inconfort du haut du corps et le développement de troubles musculosquelettiques incidents.

Cet essai randomisé et contrôlé a suivi 206 ingénieurs pendant une année. Les participants ont reçu de manière aléatoire (1) seulement une souris traditionnelle, (2) seulement une souris alternative, (3) un matériel de soutien de l’avant bras, ou (4) une souris alternative plus un matériel de soutien de l’avant-bras. Les mesures des conséquences incluaient les scores hebdomadaires d’inconfort du haut du corps et les troubles musculosquelettiques incidents.

Au cours de l’enquête, 42 participants ont été diagnostiqués comme ayant un trouble musculosquelettique incident. Le groupe qui avait reçu le matériel de soutien de l’avant-bras avait une réduction de leur inconfort de la partie droite du haut du corps (coefficient beta - 0,35 ; IC 95 %
- 0,67 à - 0,03) par rapport à ceux qui n’avaient pas reçu un matériel de soutien de l’avant-bras.

Le groupe qui avait reçu la souris alternative avait un effet protecteur, mais non significatif (p = 0,20), sur les cas incidents de troubles musculosquelettiques de l’extrémité du membre supérieur droit (HR 0,57 ; IC 95 % 0,24 à 1,34) et une réduction non significative de l’inconfort du cou ou de l’épaule (coefficient beta - 0,23 ; IC 95 % - 0,056 à 0,10) par rapport à ceux qui avaient reçu une souris traditionnelle.

En conclusion, chez les ingénieurs qui utilisent un micro ordinateur pendant plus de 20 heures par semaine, un matériel de soutien de l’avant bras peut réduire l’inconfort de l’extrémité du membre supérieur droit attribué à l’utilisation du micro ordinateur.

(publié le 30 janvier 2009)