Effets sur la santé du personnel de l’état de New York qui est intervenu sur la catastrophe du World Trade Center

Health effects in New York State Personnel who responded to the World Trade Center disaster. M. MAUER, K. CUMMINGS, A. CARLSON Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2007, vol. 49, n° 11, p. 1197-1205. - Bibliographie

L’objectif de cette enquête new-yorkaise était d’évaluer les effets sur la santé du personnel de l’État de New York qui est intervenu sur la catastrophe du World Trade Center. Des données issues d’un programme de surveillance médicale, comprenant les données d’un questionnaire, les résultats d’un examen médical, et les résultats de tests cliniques et biologiques ont été évaluées pour 1 423 participants. Des statistiques descriptives ont été revues et les données ont été analysées au moyen de régressions logistiques.

Des symptômes des voies aériennes supérieures et basses ont été signalés par près de la moitié des participants à l’enquête. Un tiers a signalé un symptôme psychologique. Certains effets sur la santé, notamment des symptômes respiratoires et des symptômes évocateurs du syndrome de stress post-traumatique, étaient associés avec le fait d’avoir été pris dans le nuage de poussière le 11 septembre 2001.

En conclusion, cette cohorte a probablement été globalement moins exposée que ne l’ont été d’autres cohortes impliquées dans la catastrophe du World Trade Center. Les résultats suggèrent que le fait d’avoir été présent lorsque les tours jumelles se sont effondrées était associé avec les symptômes signalés.

(publié le 4 décembre 2008)