Évaluation du bien-être au travail : comparaison de deux instruments de mesures.

C. DELMAS, G. PLU BUREAU Archives des Maladies Professionnelles et de l’ Environnement, 2007, vol. 68, n° 5-6, p. 566-571. - Bibliographie.
L’évaluation du bien-être au travail en milieu professionnel se fait classiquement à l’aide de questionnaires standardisés et validés en particulier le GHQ (General Health Questionnaire) qui a l’inconvénient d’être long. Il est de ce fait difficile à utiliser en pratique quotidienne. Dans d’autres domaines de l’évaluation, il existe des méthodes analogiques visuelles qui sont très rapides d’utilisation. Il en est ainsi dans le domaine de la douleur qui utilise une échelle VAS (Visual Analogic Scale) maintenant bien validée. Une étude a été menée entre janvier et mars 2006 sur du personnel médical, paramédical et administratif travaillant dans un hôpital universitaire parisien. Lors de la visite médicale, deux méthodes d’évaluation dans le domaine du bien-être au travail ont été proposées systématiquement au personnel (le GHQ simplifié à 12 items et une échelle visuelle analogique linéaire mesurant le niveau quantitatif de bien-être de 0 à 10). 205 personnes ont ainsi été investiguées par le même médecin du travail (100 médecins, 84 infirmiers et aides-soignants, 21 personnels administratifs). Globalement, l’analyse statistique montre une corrélation significative entre la réponse au questionnaire GHQ et le niveau de bien-être au travail déterminé par l’échelle analogique. Cette étude devrait permettre de généraliser de façon simple et rapide la mesure du bien-être au travail des personnels hospitaliers et de permettre de rendre possible des évaluations prospectives simples dans ce domaine.
(publié le 23 septembre 2008)