Importance des facteurs psychosociaux au travail sur les événements de santé générale dans l’enquête nationale française SUMER

I. NIEDHAMMER, J.F. CHASTANG, S. DAVID Occupational Medicine. - 2008. - Vol. 58. - N° 1. - Pages 14-24. - Bibliographie

L’objectif de cette enquête française était d’examiner les associations entre les facteurs psychosociaux au travail et les évènements de santé générale, en prenant en compte d’autres facteurs de risques professionnels, au sein de la population active nationale française. L’enquête était basée sur un grand échantillon national de 24 486 femmes et hommes de la population active française qui ont rempli un auto-questionnaire en 2003 (taux de réponse : 96,5 %). Les expositions psychosociales au travail incluaient les demandes psychologiques, la latitude décisionnelle, le soutien social, le harcèlement moral sur le lieu de travail et la violence de la part du public. Les trois indicateurs de santé étudiés étaient la santé auto-évaluée, les arrêts maladies longs (> 8 jours d’absence) et les accidents du travail. Un ajustement a été fait pour les covariables  : âge, profession, statut au travail, heures travaillées, plages horaires, expositions au risque physique, ergonomique, biologique et chimique. Les hommes et les femmes ont été étudiés séparément.

De faibles niveaux de latitude décisionnelle et de soutien social, et de fortes demandes psychologiques ont été trouvés être des facteurs de risque pour une mauvaise santé auto-évaluée et de longs arrêts maladie. Les fortes demandes psychologiques étaient aussi trouvées associées avec les accidents du travail. Le harcèlement sur le lieu de travail et/ou la violence de la part du public augmentaient aussi le risque de mauvaise santé, de longs arrêts maladie et d’accidents du travail.

En conclusion, les facteurs psychosociaux au travail ont été trouvés être des facteurs de risque forts pour la survenue d’événements de santé ; les résultats étaient inchangés après ajustement pour les autres facteurs de risque professionnels. Des efforts de prévention devraient être intensifiés pour réduire ces expositions psychosociales au travail.

(publié le 28 janvier 2009)