Les ergonomes investissent l’entreprise

V. Leblanc
L’ergonomie s’occupe de la compréhension des interactions entre les hommes et les autres éléments d’un système. Son point d’ancrage est le travail réel des salariés. Parfois, l’ergonomie est encore trop réduite au champ des questions mécaniques, ce qui occulte l’analyse globale de l’organisation du travail. La discipline s’intéresse donc à tout un ensemble de situations de travail, voire même aux risques psychosociaux, permettant de dépasser une vison psychologique tournant autour des conflits interpersonnels. En effet, la spécificité des interventions des ergonomes, les conduit à observer et à interroger les salariés sur leur activité afin de disposer d’une vison objective des dysfonctionnements perçus. Leur regard sur les situations de travail est croisé avec ceux des équipes pluridisciplinaires des services de santé au travail, des managers et des responsables des ressources humaines pour des actions correctives concertées et efficaces.
La discipline n’est pas nouvelle mais les outils se sont adaptés (méthodes d’analyse de la charge physique de travail, grille d’identification des risques offrant une aide à la compréhension de l’activité réelle et des incidences sur la santé, observations en binôme et démarches participatives, espaces de discussion replaçant au premier plan le travail réel).
Si l’intervention des ergonomes devrait se situer en amont des projets de transformation, elle se déroule hélas souvent au stade de la correction.
(publié le 5 novembre 2015)