Analyse coût-bénéfice des actions de prévention

C. Trontin, L. Glomot, J.P. Sabathé Hygiène et sécurité du travail, 2009, n°215, p.29-34. Bibliographie
Deux études coûts-bénéfices ont été menées dans deux hôpitaux H1 et H2 à propos de la prévention du risque de manutention manuelle chez du personnel soignant dans des services ou des activités de gériatrie. Les dépenses ont comporté l’étude de marché, l’achat l’installation, la maintenance et la formation. Les bénéfices étaient constitués du coût des accidents du travail évités.
Dans le cas de l’hôpital H1, la prévention du risque de manutention manuelle, sur la base de l’hypothèse d’une réduction de 60% des accidents est rentable au terme de 3,3 années à compter de la fin de la période d’investissement.
Pour l’hôpital H2, l’hypothèse retenue est celle d’une réduction de 42% des accidents. Elle n’apparaît donc pas rentable sur l’échelle de retenue de 10 ans.
Les contraintes méthodologiques de l’analyse coût-bénéfice, qui ont conduit à ne retenir que le coût de l’accident de travail évité minorent fortement les bénéfices réels de la prévention. En effet, il faut retenir qu’au bénéfice de l’accident évité, s’ajoutent d’autres bénéfices comme une diminution du turn-over, une amélioration de la qualité et du nombre de soins ou encore la préservation de l’état du santé du soignant. Ce sont donc des arguments renforçant l’intérêt à prévenir le risque de manutention manuelle.
(publié le 11 janvier 2010)