Des protections auditives intelligentes

C. Duval Travail et Sécurité, 2017, n°789, pp. 26-27
Les protections auditives " intelligentes " font leur entrée sur le marché des équipements de protection individuelle (EPI).
Dotées d’électronique et d’algorithmes informatiques, elles ouvrent des perspectives en prévention des risques professionnels en complément des mesures de protection collective.
La réduction active du bruit : en réponse à un bruit ambiant, des hauts-parleurs situés à l’intérieur du casque opposent en temps réel une onde sonore qui annule le bruit extérieur. C’est une solution pour les ambiances très bruyantes où prédominent les basses fréquences (inférieures à 500 Hz).
L’atténuation du bruit dépendante du niveau sonore : l’opérateur ne perçoit pas le bruit ambiant car le système électronique l’atténue uniquement lorsque le niveau est trop important. Cette protection est intéressante lorsque le bruit est intermittent, mais le temps de réaction de ces dispositifs doit être immédiat afin d’éviter d’exposer l’oreille à un bruit traumatisant.
Mais d’autres fonctionnalités existent déjà ou sont en cours de développement : aux fonctions auditives, s’intègrent des fonctions de communication, de dosimétrie, d’évaluation de l’efficacité du protecteur ou de différenciation de la voix ou des alertes sonores, des autres bruits.
La maintenance de ces appareils doit être scrupuleusement surveillée.
Sur le terrain, le déploiement de ces nouvelles technologies reste pour l’instant limité : complexité du choix, crainte d’un coût trop élevé.
(publié le 7 février 2018)