Exercice physique au travail : une solution pour prévenir les TMS ?

A. Aublet-Cuvelier, L. Claudon, M-A. Gautier, M. Kerlo-Brusset Le Concours Médical, 2019, vol. 141, n°3, pp. 36-37. Références

" Les principales pratiques d’exercice physique constatées en entreprise comportent des étirements, des échauffements, des exercices de renforcement musculaire, voire des massages et des exercices de relaxation.
Les trois premières sont les plus couramment pratiquées, soit isolément, soit plus souvent de façon combinée.
Ces pratiques ont-elles leur place en entreprise pour prévenir les TMS ?
L’INRS a réalisé une revue de la littérature afin d’identifier les intérêts et les limites de telles pratiques.
L’efficacité dont l’évaluation est difficile et insuffisante n’est démontrée que dans deux indications :

  • les cervico-scapulalgies dans le travail comportant des contraintes posturales statiques
  • et pour réduire les lombalgies en prévention tertiaire sous certains conditions. La Haute Autorité de Santé (HAS) les recommande d’ailleurs pour les travailleurs exposés aux manutentions manuelles de charges.

Ces exercices ne peuvent s’envisager qu’avec le consentement du salarié et uniquement comme une mesure complémentaire des actions de prévention collectives visant la réduction des facteurs de risque. Le médecin du travail et son équipe pluridisciplinaire pourront accompagner la mise en place, évaluer le programme et faire part de leurs retours d’expériences pour alimenter l’évolution de ces pratiques.

(publié le 24 juillet 2019)