Exosquelettes professionnels : bénéfices et limites pour la prévention des TMS

J. Theurel Le Concours Médical, 2020, n°5, pp. 36-38. Références

"Les contraintes biomécaniques associées à l’activité de travail figurent parmi les facteurs de risque prépondérants de survenue des TMS", et les exosquelettes ont fait naître l’espoir de réduire la charge physique de travail.
L’efficacité des exosquelettes semble démontrée pour limiter les contraintes musculaires lombaires lors des tâches de manutention strictement opérées dans le plan sagittal (flexion-extension du buste vers l’avant) avec une réduction de l’effort de 10 à 60%. Mais attention à ne pas créer de nouvelles sollicitations musculaires au niveau des membres inférieurs ou du rachis cervical. Les systèmes robotisés pourraient s’avérer plus efficaces que les modèles passifs (où l’assistance est générée par un principe de restitution d’énergie mécanique (ressort ou élastiques).

En ce qui concerne les membres supérieurs, les exosquelettes semblent efficaces pour soulager l’opérateur dans les sollicitations de l’épaule en flexion et en abduction, ou dans les situations de travail avec les mains au-dessus du plan des épaules et la manutention des charges lourdes. Mai rien ne prouve que la réduction des sollicitations musculaires soit suffisante pour préserver les fonctionnalités de l’épaule ou n’ait des répercussions sur les muscles lombaires.

Si les exosquelettes apparaissent efficaces dans certaines tâches définies, il est indispensable que le matériel soit adapté à l’opérateur et aux spécificités de la tâche à accomplir. Il faut donc avoir recours à une démarche d’évaluation structurée. Une fois les salariés équipés, il faudra assurer leur suivi "afin de prévenir les éventuelles conséquences à moyen et long termes, tant sur les aspects physiologiques, que psychologiques et organisationnels".
Une collaboration entre les entreprises, les préventeurs, les concepteurs, les instituts de recherche et les services de santé au travail est indispensable.

(publié le 7 juillet 2020)