La prévention des TMS centrée sur le soin

C. Gayet Hygiène et Sécurité du Travail, 2020, n°258, pp. 6-11

Cet article présente la démarche des prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) nommée ALM "Accompagner la mobilité de la personne aidée en prenant soin de l’autre et de soi".
Elle a été adoptée par l’INRS en 2018 et elle est en cours d’intégration à l’ensemble des dispositifs de formation des employés envers les secteurs d’aide à la personne.
L’objectif est pour le soignant de maîtriser l’enchainement des différents mouvements constitutifs des déplacement spontanés, d’évaluer les mouvements que la personne peut faire seule, puis d’adapter l’environnement et d’apporter l’aide nécessaire en équipement pour que l’action menée, préserve la santé et la sécurité des aidés et des aidants.

Pour être efficace, la démarche suppose l’implication des directions des établissements, en termes d’enjeux envers la prévention des TMS.

Une évaluation réalisée par l’INRS en 2009 montre que l’investissement en matériel a été amorti en à peine plus de trois ans, grâce à une réduction de 60% des jours d’arrêt, liés à des accidents de travail.

(publié le 28 septembre 2020)