Les équipements et systèmes de protection individuelle intelligents

H. Vanhoutte Hygiène et Sécurité du travail, 2017, n°247, pp. 20-21.
De nombreuses situations exigent de nouvelles fonctionnalités des équipements de protection individuelle (EPI) pour répondre aux besoins des utilisateurs.
Mais les nouveaux dispositifs ne doivent engendrer ni risques nouveaux ni gêne supplémentaire pour l’utilisateur. Ils doivent être sécurisés contre le piratage informatique, ne pas porter atteinte à la vie privée de l’utilisateur (si le système surveille des fonctions corporelles), être ergonomiques et compatibles entre eux.
Il est donc nécessaire de réaliser des tests mais il n’existe pas de méthode standardisée permettant de les exécuter.
Il reste dès lors beaucoup à faire avant que les EPI intelligents ne puissent être mis sur le marché car il faut tenir compte en même temps de diverses réglementations (législation relative aux EPI, directive sur les équipements radioélectriques ou sur la compatibilité électromagnétique). Or l’harmonisation entre les différentes législations n’est pas toujours effective et il n’existe pas encore de guides pratiques.
(publié le 21 septembre 2017)