Prévention technique des risques chimiques

J. Triolet, M. Guinon Encyclopédie Médico-Chirurgicale, EMC, Pathologie professionnelle et de l’environnement, Elsevier Masson SAS, Issy-les-Moulineaux, 2017, vol.12, n°2, 16-685-C- 10, 7 pp. Références
Les produits chimiques utilisés dans les établissements industriels et commerciaux sont d’une grande diversité et induisent un ensemble de risques pour les opérateurs.
Avec l’entrée en vigueur du règlement REACH (enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques) en juin 2007, puis du règlement CLP (Classification, Labelling and Packaging) en 2009, les industriels ont obligation d’évaluer les dangers et les risques des substances qu’ils commercialisent et d’adopter les dispositions d’un système global harmonisé visant à créer au niveau mondial un système unique pour la classification, l’étiquetage et l’emballage, et pour l’élaboration des fiches de sécurité.
La réglementation relative à la classification et à l’étiquetage des substances et mélanges dangereux distingue plusieurs classes de danger selon le mode d’action du produit : un étiquetage correspondant à l’indication de ce danger est défini pour chaque substance ou mélange. Les voies de pénétration dans l’organisme ont leur importance et doivent être prises en compte de même que le temps de latence séparant exposition et apparition des symptômes.
En France, des dispositions réglementaires très complètes, issues de la transposition de nombreuses directives européennes sont applicables aux entreprises utilisatrices de ces "agents chimiques dangereux". Elles encadrent la prévention des risques chimiques qui doit découler d’une évaluation des risques au poste de travail qui suppose plusieurs étapes : détection, identification, quantification et évaluation en se rapportant à des systèmes de référence précis. Cette étape sera suivie d’un "ensemble complexe de mesures, s’appuyant sur des procédures écrites relatives à la fois à la formation, à l’information, à l’organisation du travail et à l’aménagement technique des procédés industriels", visant à réduire l’exposition des opérateurs. Ces mesures seront complétées éventuellement par des équipements de protection individuelle.
" La maîtrise des risques chimiques dans l’entreprise résulte ainsi d’un ensemble de mesures de prévention dont la mise en œuvre doit se faire avec le soutien actif de tous les intervenants pour être pleinement efficace".
(publié le 13 juillet 2017)