Prothèses auditives en milieu de travail bruyant

Prevent Focus, 2017, avril, pp.11-13
Certains travailleurs atteints de surdité sont porteurs de prothèses. Qu’en est - il lorsque le milieu de travail est bruyant ?
Peu d’études scientifiques ont porté sur cette problématique, et "aucune n’a permis de tirer de conclusion claire sur le risque d’aggravation de la surdité associé au port de prothèses auditives, ni de déterminer une méthode valide fiable et standardisée pour documenter ou prédire ce risque".
Il est possible que les prothèses en milieu bruyant réduisent certaines capacités auditives notamment en terme de performance sur le plan de la compréhension, ce qui peut nuire à l’exécution du travail ou à la sécurité du travailleur.
Il ne semble toujours pas exister de dispositif qui puisse améliorer les capacités auditives d’une manière systématique. Il faudrait un dispositif personnalisé et adapté aux contraintes du moment ; ce qui est compliqué car les fabricants ne donnent accès qu’à un nombre limité de paramètres.
Au total, les experts recommandent de ne porter les prothèses en milieu bruyant qu’en dernier recours, après avoir envisagé la réduction du bruit à la source et préconisé d’autres modes de communication (voie visuelle, ou vibratoire).
Il faut pour assurer la sécurité du travailleur malentendant, mais aussi des autres salariés, que tous les intervenants se concertent et se coordonnent pour dégager les recommandations les plus pertinentes.
(publié le 6 juin 2017)