S’échauffer sur les chantiers, et après ?

C. Barruyer Prévention BTP, 2019, n°231, pp. 42-44
Les entreprises du BTP sont nombreuses à proposer des exercices d’échauffement sur les chantiers.
S’ils visent dans un premier temps à préparer le corps aux efforts physiques, ils apportent aussi des bénéfices secondaires : reprise du sport, meilleure attention à sa santé, mais ils contribuent aussi à créer des relations conviviales entre les participants et à augmenter la vigilance (permettant de réduire les accidents de travail).
Les exercices seront adaptées aux métiers et activité, et à l’état physique du compagnon et réalisés sans esprit de compétition. Y seront associés des exercices de détente, des postures de décharge et des mouvement de renforcement musculaire.
Ces activités offrent la possibilité de repérer certaines fragilités chez les compagnons permettant dans un second temps, d’adapter leur poste de travail.
Peu d’entreprises ont cherché à organiser une évaluation structurée de ces programmes d’échauffement. La plupart des retours d’expérience reposent sur du déclaratif.
L’OPPBTP conduit une étude afin d’analyser ces pratiques ; elle sera publiée prochainement.
(publié le 29 novembre 2019)