Agriculture, enfance dans une ferme, et mortalité par cancer hématologique

Farming, growing up on a farm, and haematological cancer mortality A. Mannetje, A. Eng, N. Pearce Occupational and Environmental Medicine, 2012, vol 69, n°2, pages 126-132. Bibliographie.

La profession d’agriculteur a été associée avec une augmentation des risques de cancers hématologiques chez les adultes. Cette enquête anglo-néozélandaise a eu pour but d’examiner dans quelle mesure les expositions à la ferme dans l’enfance contribuent à ces risques, en recourant à la profession parentale d’agriculteur comme un équivalent d’une enfance à la ferme.

Les décès en Nouvelle Zélande (pour la période de 1998 à 2003) de personnes âgées de 35 à 85 ans ont été extraits (n = 114 289). Pour 82,3 % d’entre eux la profession habituelle et la profession d’au moins un des parents ont pu être codées (n = 94 054). Des analyses par régression logistique non conditionnelle ont inclus 3 119 décès par cancer hématologique (les cas) et 90 035 décès par d’autres causes (les témoins). Les odds ratios (ORs) pour la profession d’agriculteur et l’enfance à la ferme ont été ajustés entre eux, par année de naissance, âge de décès, statut socio-économique, ethnie Maori, statut d’immigration et sexe.

L’enfance dans une ferme d’élevage était positivement associée avec un cancer hématologique (OR 1,22 ; IC 95% 1,05 à 1,41), en particulier pour les fermes d’élevage de volailles (OR 2,99 ; IC 95 % 1,44 à 6,21), alors que l’enfance dans une ferme de culture ne l’était pas (OR 0,81 ; IC 95 % 0,64 à 1,03). La profession de cultivateur à l’âge adulte était associée avec une augmentation du risque de cancer hématologique (OR 1,49 ; IC 95 % 1,13 à 1,96), alors que le fait d’être éleveur ne l’était pas (OR 0,80 ; IC 95 % 0,63 à 1,00), sauf pour l’élevage de bovins (OR 2,99 ; IC 95 % 1,28 à 7,00). Ces résultats ne se modifiaient pas de manière appréciable quand des groupes témoins différents avec des causes de décès différentes étaient utilisés.

En conclusion, ces résultats pourraient suggérer un rôle pour les expositions biologiques précoces dans le développement des cancers hématologiques.

(publié le 4 juillet 2012)