Analyse actualisée de l’incidence des tumeurs solides chez les applicateurs de pesticides exposés à un insecticide contenant de l’organophosphoré diazinon dans l’étude sur la santé des agriculteurs .
Incidence of solid tumours among pesticide applicators exposed to the organophosphate insecticide diazinon in the Agricultural Health Study : an updated analysis

R. Jones, F. Barone-Adesi, S. Koutros, C. Lerro, A. Blair, J. Lubin, S. Heltshe, J. Hoppin, M. Alavanja, L. Beane-Freeman Occupational and Environmental Medicine, 2015, vol 72, n°7, pages 496-503. Bibliographie.

Le diazinon, un insecticide organophosphoré, ayant des propriétés génotoxiques, a déjà été associé au cancer du poumon dans la cohorte de l’étude sur la santé des agriculteurs (AHS), mais peu d’autres études épidémiologiques ont examiné le risque de cancer lié au diazinon.

Cette enquête américaine étudie l’exposition du diazinon et l’incidence de tumeurs solides dans l’AHS. Des professionnels de l’utilisation d’insecticides dans l’Iowa et la Caroline du Nord ont déclaré avoir utilisé du diazinon entre 1993 et 1997 puis pendant l’étude entre 1998 et 2005 ; l’incidence du cancer en 2010 (Caroline du Nord) et 2011 (Iowa) a été suivie. Chez les professionnels pour qui des informations sur une utilisation suffisante permettait d’évaluer des modèles exposition-réponse, une régression de Poisson a été utilisée pour estimer les RR ajustés avec IC à 95 % pour les localisations de cancer chez plus de 10 cas ayant été exposés à la fois pendant toute leur vie (LT) et à une intensité élevée (IW) (en tenant compte des facteurs impactant l’exposition).

Les auteurs ont observé des risques élevés de cancer du poumon (N = 283) chez ces professionnels et notamment un plus grand nombre chez ceux ayant été exposés toute leur vie professionnelle (RR = 1,60 ; IC 95 % de 1,11 à 2,31 ; p = 0,02) et une exposition élevée (RR = 1,41 ; IC 95 % de 0,98 à 2,04 ; p = 0,08).

Pour le cancer du rein (N = 94), les risques étaient statistiquement non significativement élevés (RR LT = 1,77 ; IC 95 % de 0,9 à 3,51 ; p = 0,09), (RR IW = 1,37 ; IC 95 % de 0,64 à 2,92 ; p = 0,5) ; de même pour le cancer agressif de la prostate (N = 656).

Cette évaluation actualisée sur le diazinon fournit une preuve supplémentaire d’une association avec le risque de cancer du poumon.
Des associations avec le cancer du rein et le cancer agressif de la prostate nécessitent des études plus approfondies.

(publié le 14 octobre 2015)