Atteinte respiratoire chez les travailleurs de l’industrie norvégienne du saumon. Une enquête transversale.

Respiratory Impairment in Norwegian Salmon industry workers. A cross-sectional study. O Shiryaeva, L Aasmoe, B Straume, B E Bang Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2010, vol 52, n°12, pages 1167-1172. Bibliographie.

Le but de cette enquête norvégienne était d’évaluer l’état respiratoire chez les éleveurs de saumon. La population de l’enquête était composée de 139 éleveurs de saumon et de 214 sujets référents. Le protocole de l’enquête comportait un questionnaire, une spirométrie, des mesurages de la concentration d’oxyde nitrique expiré et des analyses des immunoglobulines E totales et spécifiques.

Les odds ratios ajustés des symptômes généraux respiratoires allaient de 2,2 pour le sifflement respiratoire à 3,6 pour la toux matinale quotidienne. Les éleveurs de saumon avaient un excès de symptômes respiratoires liés au travail (2,9 <= odds ratios ajustés <= 13,6) et une fonction respiratoire diminuée.

Une interaction positive du tabagisme et de l’exposition a été trouvée pour les symptômes des voies aériennes supérieures liés au travail et la sensation de souffle court. Les niveaux de concentration de la fraction expirée d’oxyde nitrique étaient plus élevés chez les sujets référents. Aucun des sujets référents n’avait d’immunoglobuline E spécifiques du saumon, alors que 2,2 % des éleveurs de saumon en avaient.

En conclusion, les travailleurs de l’industrie du saumon présentaient une altération de leur fonction respiratoire et étaient plus souvent sensibilisés au saumon.

(publié le 19 septembre 2011)