Attitudes vis-à-vis de la protection solaire chez les travailleurs agricoles migrants latino-américains dans l’Est de la Caroline du Nord
Sun protection behaviors among latino migrant farmworkers in Eastern North Carolina

G. Kearney, C. Phillips, D. Landon-Allen, G. Hurtado, L.L.B. Hsia Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56, n°12, pages 1325-1331. Bibliographie.

Les travailleurs agricoles ont un risque accru de cancer de la peau en rapport avec l’exposition excessive aux rayons ultraviolets solaires. L’objectif principal de cette enquête américaine est d’évaluer leur attitude vis-à-vis de la protection solaire.

Une étude transversale portant sur des ouvriers agricoles latino-américains dans l’Est de la Caroline du Nord a été réalisée par des entretiens individuels, suivis par un examen complet du corps à la recherche de cancers cutanés (N = 157). Les participants étaient majoritairement de jeunes hommes en provenance du Mexique et passaient 9 heures ou plus, chaque jour au travail, au soleil.

La plupart a déclaré porter des chemises à manches longues (85,7%) et un pantalon long (98%). La majorité des travailleurs n’utilisait pas d’écran solaire (90,8%) ou ne portait pas de lunettes de soleil (87,4%). Aucun cancer de la peau n’a été détecté chez ces travailleurs.
La majorité des travailleurs agricoles ne dispose pas d’informations ou de connaissances suffisantes sur les risques de cancer de la peau dû au soleil.
Des interventions qui visent à réduire l’excès d’exposition aux rayonnements ultra-violets sont nécessaires.

(publié le 23 mars 2015)