Exposition aux émissions de moteurs diesel lors du travail du sol en maraîchage sous abri

J.M. Thibaudier, A.L. Nigri Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement, 2008, Vol.69, n°5/6, p. 718-725. Bibliographie

Sachant que les gaz d’échappement des moteurs diesel sont classés par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérogènes du groupe 2A (cancérogènes probables), les auteurs ont mesuré l’exposition de maraîchers aux particules diesel des fumées d’échappement de leurs tracteurs lors des travaux de préparation des sols sous serres ou tunnels de maraîchage. Sept mesurages ont été effectués. Les prélèvements ont été faits au plus près des voies aériennes de l’opérateur. L’analyse du carbone élémentaire (bon traceur des particules diesel) par coulométrie, a été réalisée par le laboratoire de l’INRS. Les résultats font état d’une moyenne de 61µg/m3 (de 34 à 113µg/m3) ; ils sont légèrement supérieurs à ceux que l’on peut relever en cabine de péage d’autoroutes ou chez les caristes en entrepôt et très proches de ceux que l’on trouve en centre de conduite automobile. Ils sont inférieurs (sauf un) aux valeurs limites édictées en Allemagne ou en Suisse (il n’existe pas de valeur limite française). La prévention repose sur l’aération des tunnels de maraîchage pendant le travail du tracteur et l’adaptation de la vitesse au travail de façon à ne pas faire peiner le moteur. Il faudrait poursuivre les mesures chez les personnes qui travaillent en plein champ lorsque le tracteur tourne à très petite vitesse en l’absence de vent et chez celles qui suivent le tracteur.

09B0374

(publié le 6 avril 2009)