Une enquête de cohorte de cas de cancer du poumon chez des abatteurs de volailles et des travailleurs référents : résultats professionnels

A case-cohort study of lung cancer in poultry and control workers : occupational findings M. Felini, N. Preacely, N. Shah, A. Christopher, V. Sarda, M. Elfaramawi, M. Sall, S. Bangara, S. Gandhi, E. Johnson Occupational and Environmental Medicine, 2012, vol 69, n°3, pages 191-197. Bibliographie.

Les auteurs américains ont mené une enquête de mortalité des membres de l’Union Alimentaire et de l’Union Internationale des Travailleurs Commerciaux qui travaillaient dans les abattoirs de volailles/ ateliers de découpes de volailles, et des référents.

Des excès de morts par cancer de 11 localisations cancéreuses différentes incluant le cancer du poumon ont été observés chez les volaillers. L’enquête rapportée dans cet article est une enquête pilote de cohorte de cas de cancer du poumon appariés au sein de la cohorte pour examiner s’il sera possible, dans une plus grande étude à mener plus tard, d’identifier des expositions professionnelles spécifiques potentiellement cancérogènes chez les travailleurs de la filière de la volaille.

Les sujets ou la proche parentèle de sujets décédés ont été interrogés par téléphone. Les odds ratios (ORs) et les ratios de taux (HRs) proportionnels de Cox ont été estimés par une régression logistique. Des risques élevés d’exposition à la volaille ont été enregistrés pour les sujets qui (1) tuaient les poulets à leur travail (OR 4,2 ; IC 95 % 1,2 à 14,7 ; HR 1,8 ; IC 95 % 1,0 à 3,3) et (2) avaient toujours un contact direct au travail avec le sang des poulets (OR 1,9 ; IC 95 % 1,0 à 3,8 ; HR 1,3 ; IC 95 % 0,9 à 2,0). Ces activités sont associées avec une exposition élevée à des virus oncogènes.

En conclusion, ces résultats peuvent avoir d’importantes implications de santé publique, puisque la population générale est également exposée à ces virus. Des risques élevés ont été observés pour des expositions professionnelles non liées à la volaille telles que travailler dans un entrepôt, travailler dans une usine chimique, utiliser des produits chimiques pour détruire des moisissures, et travailler dans des usines où des matières plastiques étaient manufacturées. Ces résultats préliminaires indiquent que des enquêtes à grande échelle ayant une puissance statistique adéquate sont nécessaires pour examiner le rôle des expositions professionnelles dans la survenue du cancer chez les travailleurs de la filière de la volaille.

(publié le 23 août 2012)