Diminution de la fertilité chez des travailleuses de l’industrie de la chaussure

Reduced fertility among shoe manufacturing workers M. SALLMÉN, M. NETO, O. N MAYAN Occupational and Environmental Medicine, 2008, vol.65, n°9, pages 518-524. Bibliographie

Les auteurs finlandais et portugais ont étudié dans quelle mesure la fertilité est réduite chez les femmes exposées aux solvants organiques dans l’industrie de la chaussure.

Une enquête rétrospective a été menée sur le délai avant la grossesse (DAG) chez 250 ouvrières portugaises de l’industrie de la chaussure exposées à des solvants organiques et 250 femmes non exposées travaillant dans des magasins d’alimentation et dans des entrepôts. Les données sur le DAG et les facteurs qui y sont liés ont été recueillis lors d’entretiens en face à face. Le taux de participation a été de 92% et 81% des travailleuses (197 exposées et 209 femmes non exposées ont fourni des données exploitables pour les analyses). L’évaluation de l’exposition était basée sur les mesures de métrologie réalisées sur les lieux de travail. Les données sur le DAG ont été analysées à l’aide d’une régression discrète des risques proportionnels.

L’exposition féminine aux solvants était associée avec une diminution de la fertilité [ratio ajusté de densité de fécondabilité (RDF) 0,55 ; IC 0,40 à 0,74 pour une exposition faible, et RDF 0,70 ; IC 0,52 à 0,94 pour une exposition élevée]. Les résultats étaient retrouvés dans différentes analyses de sensibilité. Une association légèrement plus forte a été trouvée chez les femmes ayant des cycles menstruels réguliers. L’exposition depuis moins de 6 ans était plus fortement associée avec une diminution de la fertilité (RDF 0,50 ; IC 0,30 à 0,83 et RDF 0,50 ; IC 0,28 à 0,90, pour respectivement une faible et une forte exposition) que pour au moins 6 ans d’exposition (RDF 0,60 ; IC 0,39 à 0,92 et RDF 0,86 ; IC 0,57 à 1,29, pour respectivement une faible et une forte exposition). Il y avait une interaction entre l’exposition aux solvants et la consommation féminine de tabac et de café, les femmes exposées qui fumaient ou consommaient du café étant hautement fécondes.

En conclusion, les résultats fournissent une preuve supplémentaire que l’exposition aux solvants organiques est dangereuse pour la reproduction chez la femme. L’association observée peut être en rapport avec chacun des solvants suivants communément utilisés dans la fabrication des chaussures : n-hexane et isomères de l’hexane, toluène, méthyl-éthyl-cétone, acétone, acétate d’éthyle et dichloro-méthane.

09A0115

(publié le 3 février 2009)