Mortalité chez les travailleurs suivis pour l’exposition aux radiations dans l’entreprise française de combustible nucléaire

Mortality among workers monitored for radiation exposure at the french nuclear fuel company C Metz-Flamant, A Roger, S Caër, E Samson, D Laurier, A Acker, M Tirmarche Archives of Environmental and Occupational Health, 2009, vol.64, N°4, pages 242-250. Bibliographie.
Une cohorte de 9 285 travailleurs du nucléaire employés de l’entreprise française AREVA spécialisée dans le recyclage des combustibles nucléaires a été mise en place. Le statut vital, les causes de décès, les caractéristiques du poste et l’exposition annuelle aux radiations ionisantes ont été reconstruits pour chaque agent au cours de la période allant de 1977 à 2004. Les ratios standardisés de mortalité (SMRs) ont été calculés en utilisant les taux nationaux de mortalité comme référence extérieure à la cohorte. Des tests pour les tendances de la mortalité en fonction de la durée de l’emploi et des doses externes cumulées ont été réalisés. La mortalité pour toutes causes et pour tous cancers était significativement plus faible qu’attendu pour la population française. Aucun excès significatif parmi les localisations de cancer étudiés n’a été observé. Des tendances positives significatives avec la dose cumulée ont été observées pour les cancers du colon et du foie ainsi que pour les affections respiratoires. Des tendances significatives isolées devraient être interprétées avec prudence et mises en perspective avec le grand nombre de tests de tendance réalisés.
(publié le 15 juin 2010)